Santé : "les statines ? Utiles et efficaces"

  • A
  • A
Santé : "les statines ? Utiles et efficaces"
@ DR
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 3 OCTOBRE –  Le cardiologue Nicolas Danchin répond à la polémique lancée par le pneumologue Philippe Even.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard. Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. A 13h05, place à votre "Choix d’actu" sur Europe 1. Vous pouvez également le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>>Mardi 3 octobre, vous avez été 60% à faire "Votre choix d’actu" sur les statines. Ces médicaments aidant à lutter contre le cholestérol sont utilisés par plus de 6 millions de Français.

Dans son livre, La vérité sur le cholestérol, le pneumologue Philippe Even argumentait que le cholestérol n’était pas mauvais pour la santé, mais que les statines, elles, étaient nocives. "Je ferai tout pour que le nombre de patients (qui ont arrêté les statines) s’accroisse. Un certain nombre de patients sous statines sont morts, ils auraient mieux fait d’arrêter", déclarait-il au micro d’Anne Le Gall, journaliste santé pour Europe 1. Huit mois plus tard, constatant des changements de comportement jugés inquiétants chez certains malades, son confrère Nicolas Danchin a décidé de lui répondre publiquement.

Une polémique "dangereuse dans son retentissement". Selon Nicolas Danchin, alors que plus d’un Français sur trois a trop de mauvais cholestérol passé 45 ans, cette polémique est gênante car elle pourrait pousser les patients à arrêter les statines. Or, il souligne que "ces médicaments ont prouvé leur efficacité". L’arrêt du traitement peut entraîner des complications cardiaques sérieuses.

Un quart des patients prêts à stopper leur traitement. Cinq cardiologues dont Nicolas Danchin ont en effet décidé de mener une étude sur leurs patients. Sur 240 personnes sondées, un quart est prêt à arrêter le traitement. Si les personnes ont déjà été victimes de complications cardiaques, le résultat tombe à 9%. Lors de ses consultations, le médecin reconnaît que ses patients sont de plus en plus inquiets et se demandent s’ils prennent du "poison".

Rejetant l’idée d’un scandale type Mediator avec les statines, Nicolas Danchin rappelle que les "statines font partie des médicaments les plus étudiés", toutes les enquêtes prouvant selon lui leur efficacité contre les complications cardiaques. Depuis leur introduction en 1987, des centaines de milliers de patients ont été suivis pour des tests et il est démontré que le risque cardiaque et de mort prématurée baisse grâce aux médicaments, insiste-t-il.

 Phillipe Even, un « brillant polémiste ». Nicolas Danchin tient donc à tirer la sonnette d’alarme car "les messages de santé publique ont de l’importance". Selon lui, Philippe Even "n’est pas un spécialiste de la question", "il veut juste lancer une polémique". "99% des cardiologues reconnaissent l’efficacité et l’utilité des statines", conclut Nicolas Danchin.