Santé : les Français se sentent vieillir

  • A
  • A
Santé : les Français se sentent vieillir
La population français vieillit moins bien à en croire les chiffres de l'Ined.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les Français ont le sentiment qu'ils souffrent de dépendance plus jeunes qu'avant.

Les Français vivent de plus en plus vieux, c'est une certitude. Selon les chiffres de l'Institut national des études démographiques (Ined), en 2010 les femmes avaient une espérance de vie de 85,3 ans (contre 84,8 ans en 2008), tandis que leurs compatriotes masculins vivaient en moyenne jusqu'à 78,2 ans (contre 77,8 ans en 2008). Mais dans le même temps, les personnes interrogées par l'Ined ont le sentiment qu'elles souffrent de dépendance plus tôt qu'il y a quelques années. Elles ont ainsi l'impression de vieillir en étant en moins bonne forme qu'avant.

Pour cette enquête, les personnes interrogées devaient elles-mêmes déclarer si dans les six derniers mois, elles avaient eu le sentiment d'être limitées dans leur vie quotidienne à cause d'un souci de santé physique ou mental. Parmi les exemples cités, l'incapacité de jouer au tennis ou de lire sans lunettes.

Même s'il n'y a pas eu d'examens médicaux pratiqués pour cette étude, "les gens sont les meilleures boîtes noires pour apprécier leur état de santé. Quand on demande comment est votre santé en général, les gens qui répondent 'en mauvaise santé' ou 'en très mauvaise santé', ont un risque de mortalité dans les années qui viennent qui est beaucoup plus élevé. Les gens sont capables de donner une information qui est extrêmement pertinente", décrypte Jean-Marie Robine, directeur de recherche à l'Inserm.

"L'espérance de vie en bonne santé", donnée subjective

Dans le détail, "l'espérance de vie en bonne santé", telle que les sondés la ressentent, est passée de 62,7 ans à 61,9 ans entre 2008 et 2010. Pour les femmes, elle s'établit à 63,5 ans contre 64,6 ans en 2008. Aujourd'hui, les hommes disent pouvoir espérer vivre en bonne santé 79,1% de leur vie totale contre 80,6% en 2008 et les femmes 74,4% contre 76,1%.

La tendance française n'est pas exceptionnelle. Les autres pays européens, qui ont comme en Hexagone des espérances de vie élevées, subissent également cette baisse de la perception de la bonne santé en vieillissant. Ainsi, la Suède a "l'espérance de vie sans incapacité la plus longue" d'Europe chez les hommes, avec 71,7 ans. Chez les femmes, ce sont les Maltaises qui expriment les meilleures perspectives de vie en bonne santé avec 71,6 ans.

La dépendance, une vraie inquiétude

Par contre les Slovaques sont les Européens les moins bien lotis : leur "espérance de vie en bonne santé", telle qu'elle est exprimée par les personnes interrogées, est la plus courte chez les femmes et chez les hommes, s'établissant respectivement à 52,1 et 52,3 ans.

Derrière la notion d'"espérance de vie en bonne santé", cette étude traduit le fait que la dépendance est un sujet de préoccupation majeur.