Saint-Malo : mort suspecte d’un enfant

  • A
  • A
Saint-Malo : mort suspecte d’un enfant
Le parquet de Saint-Malo, saisi par le directeur de l'hôpital, a ouvert une enquête judiciaire.@ Max PPP
Partagez sur :

Le médecin de l’hôpital aurait reconnu une erreur dans l’administration d’un médicament.

Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Saint-Malo après la mort jeudi d'un enfant de 2 ans et demi hospitalisé aux urgences le matin même. Dans un communiqué diffusé vendredi, l'ARS Bretagne évoque "la probabilité d'une erreur dans l'administration d'un produit médicamenteux".

Le parquet de Saint-Malo, saisi par le directeur de l'hôpital, a ouvert une enquête judiciaire pour "recherche des causes de la mort", a confirmé le procureur de la République Alexandre de Bosschère. L'Agence nationale de sécurité du médicament a également été saisie, précise le communiqué de l'ARS.

Les résultats toxicologiques attendus

Selon les premiers éléments de l'enquête confiée à la police judiciaire de Rennes, l'erreur médicale aurait été reconnue par le médecin. Une autopsie a été réalisée vendredi. Les résultats toxicologiques devraient permettre de déterminer la cause de la mort, selon le procureur.

Le parquet a indiqué qu'il ne communiquerait pas avant lundi au sujet de cette affaire. L'Agence nationale de sécurité du médicament a également été saisie. "Tant pour la famille que pour l'ensemble des usagers du système de santé, l'ARS Bretagne assure que tout sera mis en œuvre pour rechercher et analyser les causes de cet accident grave et éviter qu'il ne se reproduise", conclut le communiqué de l'ARS.

Ce type de drame est très rare, rappelle Ouest France. Ces dix dernières années, il y a très peu de cas d’enfants qui sont décédés du fait d’une surdose médicamenteuse. En 2009, un enfant de 3 ans avait été victime d’une série de dysfonctionnements qui ont provoqué sa mort dans un hôpital parisien.