Sagno condamné à 30 ans de réclusion

  • A
  • A
Sagno condamné à 30 ans de réclusion
David Sagno a été condamné à une peine de 30 ans de réclusion criminelle pour l'assassinat de deux femmes au pont de Neuilly. Ici, son avocat.@ MAXPPP
Partagez sur :

La peine du meurtrier du Pont de Neuilly a été assortie d’une période de sûreté de 20 ans.

Il a été reconnu coupable du meurtre des deux femmes au pont de Neuilly-sur-Seine. David Sagno a été condamné jeudi par la cour d'assises des Hauts-de-Seine à une peine de 30 ans de réclusion criminelle, pour meurtre avec préméditation, vol et viol de l’une des victimes. Sa peine a été assortie d'une période de sûreté représentant les deux tiers de la peine.

Les juges ont choisi une peine moins lourde que celle demandée par l’avocat général Philippe Courroye. Dans ses réquisitions, le procureur de Nanterre avait demandé la réclusion à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans.

David Sagno s’était rendu, lui-même, dans la nuit du 3 au 4 mars 2008, au commissariat de La Défense pour s'accuser des assassinats de Marie-Agnès Bedot, le 1er mai décembre 2001, et de Maria-Judith Araujo, le 22 mai 2002, commis au Pont de Neuilly. Sa dénonciation avait ainsi permis de disculper Marc Machin, qui avait été condamné à 18 ans de réclusion pour le meurtre de Marie-Agnès Bedot.

Marc Machin avait bénéficié d'une remise en liberté en avril 2010 par la cour de révision, qui avait annulé sa condamnation. Il doit être rejugé fin 2012.