Rythmes scolaires : quelles sont les activités périscolaires ?

  • A
  • A
Rythmes scolaires : quelles sont les activités périscolaires ?
Partagez sur :

Capoeira, cirque, musique,etc : l'emploi du temps des écoliers va intégrer de nouvelles activités variées.

La rentrée est là, et avec elle la réforme des rythmes scolaires dans 20% des écoles françaises qui en ont fait le choix. Pour les enfants qui passent à la semaine de quatre jours et demi, les journées de classe vont s'écourter au profit de nouvelles activités. Chaque commune a financé et organisé, non sans difficulté, ses propres ateliers à vocation pédagogique, culturelle et sportive.

Les plannings désormais fixés et les animateurs recrutés, de quelles activités pourront bénéficier les enfants ? L'offre varie d'un établissement à l'autre. Aux côtés des incontournables conservatoires et autres organismes sportifs, les associations choisies peuvent être très variées. Dans certaines villes bien dotées, comme à Paris, la liste des 544 associations peut ressembler à un inventaire à la Prévert. Voici une liste qui est loin d'être exhaustive :

Des activités physiques. Parmi les activités proposées par les établissements, on trouve des ateliers pour découvrir le poney, le hip-hop, ou encore le cirque. A Paris, une association propose une initiation à la capoeira, cette fameuse danse brésilienne.

Des activités culturelles. Les enfants pourront s'initier aux échecs, au slam ou à la peinture. Une association parisienne au nom bien intriguant "les fruits défendus" propose, quant à elle, des ateliers de théâtre.

Et de l'insolite. A Paris, l'association "Chocolat pour tous"  proposera un travail sur la nutrition et une découverte du chocolat.

Des activités d'éveil. Toutes sortes d'activités d'éveil seront également proposées aux écoliers de toute la France. Ainsi, dans la commune de  Feyzin, au sud de Lyon, les écoliers pourront participer à une activité "observation de la nature". Fabien Dubois, éducateur au sein de la Ligue de protection des oiseaux, se dit convaincu de l'intérêt pédagogique pour les enfants, au micro d'Europe 1 : "L'objectif c'est de faire connaître aux enfants ce qu'il y a autour de chez eux, de la nature qu'ils ont à leur porte, dans leur jardin. On est contents que cela soit pris en compte dans l'éducation des enfants en périscolaire."

Les associations choisies sont souvent habituées à travailler avec les communes. Elles assurent que toutes les précautions ont été prises pour recruter des animateurs qualifiés, dont certains ont a tout de même dû être recrutés dans l'urgence cet été.