Rythmes scolaires : "les maires de gauche sont embêtés"

  • A
  • A
Rythmes scolaires : "les maires de gauche sont embêtés"
Philippe Brillaut, maire UMP du Chesnay@ DR
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 11 AVRIL - Jean-François Copé  demande que les maires aient "le libre choix" d’appliquer ou non la réforme des rythmes scolaires.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard.

Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>> Vendredi 11 avril, vous avez été 70% à faire "Votre choix d’actu" sur le refus de 2.500 maires d’appliquer la réforme des rythmes scolaires. Philippe Brillant, maire UMP du Chesnay et conseiller général des Yvelines expliquait dans Europe midi – Votre journal qu’il ne fallait pas voir dans ces mécontentements une guerre de la droite contre la gauche. Il ajoute que ces maires sont "très nombreux" et pas uniquement issus des rangs de la droite. "L’UMP a la capacité de dire, et le courage de dire et il y a tous les autres qui ne peuvent pas dire", faisant référence au élus socialistes. Il évoque en effet "les maires de gauche qui sont embêtés sur le sujet mais qui, pour des raisons de réserve que l’on peut comprendre, se réfugient derrière nous".



Rythmes scolaires : les maires de gauche "embêtés"par Europe1fr