Roxane Depardieu défend son père

  • A
  • A
Roxane Depardieu défend son père
Dans une lettre ouverte publiée par Le Point.fr, Roxane Depardieu fait l’éloge de son père Gérard, décrié pour son installation en Belgique.@ Reuters
Partagez sur :

Dans une lettre ouverte publiée par Le Point.fr, Roxane Depardieu fait l’éloge de son papa décrié.

Elle monte au créneau pour défendre l’honneur de son père. Roxane Depardieu, la fille de l’acteur dont l’installation en Belgique alimente la polémique depuis dix jours, a écrit une lettre ouverte mise en ligne mercredi par le site Le Point.fr.

Au nom du père. Dressant un portrait élogieux de son père, Roxane Depardieu réclame pour lui du "respect et non des insultes". "Mon père est mis sur la sellette comme pour le procès d’un grand criminel", regrette la fille de l’acteur au début de sa lettre, réfutant toutes les critiques sur le mode de vie de Gérard Depardieu. "Malgré sa notoriété, c’est un homme que j’ai toujours vu vivre dans une grande notoriété et proche des gens", observe-t-elle.

Papa, maman, la bonne et moi. "Contrairement à ce que pense peut-être Monsieur Ayrault, mon père n'a pas de personnel. Juste une femme de ménage. Il vit de façon très naturelle", précise Roxane Depardieu dans une inteview au Point. Une manière pour la fille de l’acteur et de Karine Silla de mettre les points sur les "i", après le commentaire de Jean-Marc Ayrault qui avait jugé "un peu minable" le départ de "Gégé" en Belgique. Depardieu lui-même s’était déjà fendu d’une lettre ouverte au Premier ministre pour répondre à l’"insulte".

>>> A LIRE AUSSI : Ayrault tacle le "minable" Depardieu

Mon père ce héros. "Mon père est un poète, mon père est issu de la classe ouvrière", assure Roxane Depardieu dans sa missive. "Mon père est d’une intelligence bien au dessus de tous ceux qui l’insulte" (sic)", ajoute-t-elle. Avant de conclure, avec un lyrisme certain : "il aura marqué le siècle avec une émotion [que] seul un grand cœur peur contenir".

Au terme de son plaidoyer, Roxane Depardieu lance en post-scriptum une pique à Philippe Torreton. L’acteur a adressé mercredi dans Libérationune violente charge contre Gérard Depardieu. "Et toi, Philippe Torreton, écrit la fille de Gérard Depardieu, "ta lettre ressemble à celle des petits qui rêvaient d’être grands". Et toc !

>>> A LIRE AUSSI : Torreton se paie Depardieu