Routes : la vitesse limitée à 80km/h dans "quelques départements" ?

  • A
  • A
Routes : la vitesse limitée à 80km/h dans "quelques départements" ?
"Parmi l'ensemble des mesures examinées à titre exploratoire, figure la réduction des limitations de vitesse de 90 à 80 km/h sur tout ou partie du réseau secondaire", a insisté Manuel Valls lundi.@ MAX PPP
Partagez sur :

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - C'est ce qu'aimerait Manuel Valls dès cette année pour continuer de faire baisser la mortalité routière.

ROUTES. L'objectif a été réaffirmé par Manuel Valls lundi lors du bilan annuel des accidents: le gouvernement veut faire passer la mortalité routière sous la barre des 2.000 morts d'ici six ans. Avec une baisse historique de 11%  en 2013, soit 400 vies épargnées, le bilan humain n'en reste pas moins lourd avec 3.250 morts sur les routes l'année passée. "Il faut donc encore progresser", a martelé  le ministre de l'Intérieur. A cet effet, Manuel Valls envisage de faire abaisser la vitesse sur le réseau secondaire. Explications.

• Une expérimentation dès cette année "Parmi l'ensemble des mesures examinées à titre exploratoire, figure la réduction des limitations de  vitesse de 90 à 80 km/h sur tout ou partie du réseau secondaire", a insisté Manuel Valls lundi au micro d'Europe 1. En ce sens, depuis plusieurs mois, une cinquantaine d'experts travaillent actuellement sur ce sujet. Ils se réunissent chaque semaine pour échanger sur la question.  

sécurité routière, panneau 90 km/h

"En ce moment, quatre commissions auditionnent les uns et les autres", explique à Europe 1 Armand Jung, président du Conseil national de la sécurité routière (CNSR). Il faut établir "quelles sont les conditions de faisabilité, le coût et les délais. On ne pourra pas changer les panneaux du jour au lendemain", détaille-t-il. Mardi Manuel Valls, qui s'exprimait sur BFMTV, a précisé que cette mesure  sera testée dès cette année dans "quelques départements".

• Comment appliquer un tel changement ? En effet, une baisse de dix petits km/h de moins sur les routes entrainerait une refonte de toute une organisation : la mise en place de nouveaux panneaux de signalisation notamment, coûterait plusieurs millions d'euros.  Le CNSR consulte ainsi également les Conseils généraux et les communes pour réfléchir à la façon dont cette disposition pourrait être appliquée dans les mois qui viennent. Une question parmi d'autres notamment : faut-il imposer cette mesure du jour au lendemain, ou laisser du temps aux départements pour s'adapter à cette nouvelle réglementation ?

sur le même sujet, sujet,

INFOGRAPHIE - La mortalité au plus bas

L'INFO - Un plus bas historique

L’IDÉE - Routes : la vitesse limitée à 80 km/h ?

PRUDENCE - La somnolence fait 800 morts par an

LA QUESTION DU JOUR - Sécurité routière : l’objectif de moins de 2.000 morts en 2020, vous semble-t-il réaliste ?