Roissy : six défenses d'éléphants dissimulées dans des tabourets

  • A
  • A
Roissy : six défenses d'éléphants dissimulées dans des tabourets
@ Douane française
Partagez sur :

Les douanes françaises ont saisi ces pièces cachées dans deux tabourets en bois sculpté en provenance du Mozambique et en transit vers le Laos.

INFO. Les douanes françaises ont annoncé mercredi avoir saisi à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle six défenses d'éléphant en ivoire cachées dans deux tabourets en bois sculpté en provenance du Mozambique.

L'ivoire était destinée au Laos. Les six pièces, totalisant plus de 25 kilos d'ivoire protégé par la Convention de Washington sur les espèces menacées, ont été saisies le 12 août lors du contrôle dans la zone de fret d'un colis qui effectuait la liaison Mozambique-Laos, ont indiqué les douanes dans un communiqué.

Peintes et insérées dans les pieds de tabouret. A l'ouverture du colis, qui devait transporter des sculptures, les douaniers ont découvert une caisse en bois dans laquelle étaient disposés des tabourets sculptés et, en les passant aux rayons X, ont décelé "une différence de composition entre les plateaux et les pieds du meuble".

20.08 douane.rayonsX.

© Douane française

"En ponçant, les douaniers ont mis à jour la couleur et les stries caractéristiques de l'ivoire", précise le communiqué. Pour être mieux dissimulées, les défenses avaient été peintes avant d'être insérées dans les pieds des tabourets.

435 pièces d'ivoires interceptées en 2013. En 2013, sur 126 constatations effectuées, les services douaniers ont saisi 435 pièces d'ivoire brut ou travaillé et 376,4 kilos d'ivoire. Le 6 février, la France a détruit sur le Champ-de-Mars, en face de la Tour Eiffel, trois tonnes d'ivoire saisies ces vingt dernières années.