Rio-Paris : Airbus mis en examen

  • A
  • A
Rio-Paris : Airbus mis en examen
Airbus a été mis en examen jeudi dans le cadre de l'enquête sur le crash du vol Rio-Paris.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le constructeur a été mis en examen pour homicides involontaires dans l'enquête sur le crash.

Airbus a été mis en examen comme personne morale jeudi, dans l'enquête sur la catastrophe du vol Rio-Paris, dans laquelle ont péri 228 personnes en 2009. Cette mesure a été notifiée à Thomas Enders, président exécutif du groupe, et à ses avocats par la juge d'instruction Sylvie Zimmerman, lors d'une audition au palais de justice de Paris.

Airbus "désapprouve"

Le constructeur aéronautique européen estime que toute recherche de responsabilité dans l'accident est prématurée puisqu'aucune cause de la catastrophe n'a pu être déterminée à ce jour, l'épave de l'appareil et ses enregistreurs de vols restant introuvables. "Nous désapprouvons fermement cette décision que nous jugeons prématurée (...) Nous continuerons néanmoins à coopérer à l'enquête et à la prochaine phase de recherche des boîtes noires", a assuré Thomas Enders.

Une nouvelle campagne de recherche de l'épave de l'Airbus A330 doit commencer ces prochains jours au large du Brésil. Il s'était abîmé en mer dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2009, emportant dans la mort des passagers de 32 nationalités, dont 72 Français et 59 Brésiliens.

Air France convoqué vendredi

Sylvie Zimmerman a également convoqué vendredi Air France en vue de sa probable mise en examen pour le même chef d'"homicides involontaires".