Ribéry et Benzema mis en examen

  • A
  • A
Ribéry et Benzema mis en examen
@ REUTERS
Partagez sur :

Ils ont été reçus par un juge mardi, dans le cadre de l'affaire Zahia, puis remis en liberté.

Le footballeur français Franck Ribéry, son beau-frère et Karim Benzema ont été mis en examen mardi, pour "sollicitation de prostituée mineure" dans le cadre de l'affaire "Zahia". Les trois hommes avaient auparavant passé environ sept heures en garde à vue dans les locaux de la Brigade de répression du proxénétisme (BRP). Ils ont été remis en liberté.

Une affaire de proxénétisme aggravé

Les deux internationaux ont été convoqués pour l'affaire "Zahia", une prostituée qui affirme avoir eu, alors qu'elle était mineure, des relations tarifées avec plusieurs footballeurs français.

Le 19 avril dernier, M6 avait révélé que Franck Ribéry avait été entendu comme témoin dans cette affaire. Puis, les noms de Sidney Govou et de Karim Benzema étaient apparus. Mais aucun des footballeurs français n’avait alors été mis en examen dans cette affaire.

Ils risquent 3 ans de prison

La star du Bayern Munich avait toutefois reconnu devant les enquêteurs avoir eu une relation avec elle et lui avoir payé un voyage et un séjour en Bavière. Karim Benzema, attaquant du Real Madrid, avait pour sa part affirmé le 3 mai ne pas se sentir "concerné" par cette affaire.

"Faire payer l’échec de la Coupe"

Le fait de solliciter des relations sexuelles avec une mineure prostituée est passible de 3 ans de prison et de 45.000 euros d'amende. Mais il revient à l'accusation de prouver que le client savait que la prostituée était mineure. La jeune femme elle-même avait expliqué fin avril dans Paris-Match que les joueurs ignoraient qu'elle était mineure. "On ne pouvait pas connaître la minorité de cette jeune femme et pourtant il a été mis en examen", s'étonnait mardi soir l'avocate de Franck Ribéry, Me Sophie Bottai. "C’est vraiment à se demander si on veut lui faire payer l’échec de la Coupe du monde", s'insurgeait-elle.