Révision : Dany Leprince fixé en juillet

  • A
  • A
Révision : Dany Leprince fixé en juillet
@ MAXPPP
Partagez sur :

La décision de la Commission de révision des condamnations est attendue le 1er juillet.

Aucune information n’a filtré sur la tonalité des débats qui se sont tenus jeudi devant la Commission de révision des condamnations pénales. Sur la table, le dossier de Dany Leprince, condamné pour quatre meurtres. Le parquet général a plaidé pour une saisine de la Cour de révision. Une décision doit être rendue le 1er juillet prochain.

Dany Leprince a été condamné le 16 décembre 1997 à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 22 ans, pour les meurtres de son frère, de sa belle-soeur et de deux de ses nièces en 1994, à Thorigné-sur-Dué, dans la Sarthe. Seule Solène, la benjamine de la famille, âgée de deux ans, avait miraculeusement échappé à la tuerie.

Il avoue puis se rétracte

Accusé à la fois par sa femme et sa fille, dont les versions ont cependant varié, Dany Leprince avait avoué en garde à vue le meurtre de son frère, avant de se rétracter. En prison depuis 16 ans, il a toujours depuis clamé son innocence.

Son combat pour une révision de son procès avait connu une première étape importante en 2006. La Commission de révision avait alors accepté d’ordonner un supplément d'information. Il s’agissait notamment d’expertiser l’ADN de cheveux retrouvés dans la main d’une de ses victimes.

Un très long combat judiciaire

Des résultats de ces expertises, dépend en grande partie la décision de la Commission de révision attendue début juillet. Elle a le pouvoir de saisir comme le demande le parquet, ou non, la Cour de révision, qui est la seule juridiction habilitée en France à annuler les condamnations pénales. Une procédure qui reste cependant très rare en France. Marc Machin et Loïc Sécher ont obtenu en avril dernier que soit organisé un nouveau procès.