Réveillon à Paris : tout n'est pas permis

  • A
  • A
Réveillon à Paris : tout n'est pas permis
@ MAXPPP
Partagez sur :

SECURITE - La préfecture de police a renforcé ses équipes pour la Saint-Sylvestre et impose certaines restrictions aux joyeux drilles. 

Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, c’est bien connu, l’alcool coule à flot. Beaucoup de fêtards de la capitale sortent dans les rues pour fêter la nouvelle année et pour éviter les dérapages, la préfecture de police mobilise ses forces pour s’assurer que 2014 à Paris commence bien.

Des équipes renforcées. Près de 9.000 policiers, gendarmes, pompiers et militaires seront ainsi mobilisés pour assurer la sécurité de la Saint-Sylvestre à Paris, a indiqué lundi la préfecture de police (PP) dans un communiqué.

Des restrictions sectorielles. Les joyeux drilles venus spécialement à Paris pour l’occasion, ou les Parisiens se rassemblant sur les Champs-Élysées (VIIIe arrondissement), le Trocadéro (XVIe), le Champ-de-Mars (VIIe) et certaines voies sur berges, seront soumis à des restrictions, tant sur le stationnement et la circulation des véhicules, que sur la vente à emporter de boissons alcoolisées. La vente et même la détention de bouteilles en verre (avec ou sans alcool), seront ainsi proscrites de 20h à 6h du matin. 

Ne pas jouer avec le feu. Les forces de l’ordre sont particulièrement méfiantes envers les objets inflammables et explosifs. Ainsi, sur toute l'agglomération parisienne, la vente de carburants au détail dans tout récipient transportable, ainsi que le transport de ces produits par des particuliers sont interdits depuis vendredi dernier jusqu'au lundi 6 janvier 8h. De plus, la vente et l'usage de pétards ou autres artifices de divertissement type mortiers sont rigoureusement proscrits. Il n'y aura d'ailleurs, cette année encore, pas de feu d'artifice pour fêter l'arrivée de la nouvelle année, afin d'éviter les mouvements de foule.

sur le même sujet

SONDAGE - Nouvel an: 88% des Français vont boire

BELLE PRISE - Alsace : 300 kg de pétards saisis