Retraites : les Français contre les 62 ans

  • A
  • A
Retraites : les Français contre les 62 ans
@ REUTERS
Partagez sur :

Un sondage montre l’hostilité des Français à la réforme et -nouveauté- au report de l’âge légal.

Mauvaise nouvelle pour le gouvernement. Selon un sondage BVA pour Canal Plus publié jeudi, l’hostilité des Français à la réforme des retraites et leur soutien à la mobilisation des syndicats restent importants. Les inflexions annoncées mercredi par Nicolas Sarkozy n’y ont donc rien fait.

Selon cette étude réalisée après la grève du 7 septembre, 55% des Français souhaitent qu’il revienne sur le report de 60 à 62 ans de l'âge légal de la retraite. La tendance s’est donc inversée par rapport aux dernières semaines sur ce point. Dimanche encore, un sondage montrait que 53 % Français jugeaient "raisonnable " ce report.

Par ailleurs huit Français sur dix jugent que la journée d'action est un succès pour les syndicats et l'opposition. Et 62% des personnes sondées appellent à une poursuite de la contestation. Quelque 37% jugent en revanche qu'"il faut s'arrêter là".

Clivages

Dans le détail, les chiffres font apparaître un double clivage, en fonction de l’appartenance politique et de l’âge. Les sympathisants de droite sont ainsi 74% à demander à ce que le mouvement de contestation cesse et 84% à soutenir ce report à 62 ans. Chez les sympathisants de gauche, les proportions sont inversées. Ils sont 87% à demander à ce que le mouvement se poursuive et 80% à penser que le gouvernement doit céder sur sa décision de repousser l'âge légal de départ à la retraite.

Le fossé est également grand entre les retraités et les non-retraités. Les premiers sont 61% à souhaiter que le gouvernement ne cède pas sur les 62 ans; les seconds sont d'un avis contraire de 55 à 64% selon les classes d'âge.