Retour à la normale sur les routes

  • A
  • A
Retour à la normale sur les routes
Encore de nombreux bouchons sont attendus ce weekend, lors duquel les Français vont une nouvelle fois être nombreux à partir en vacances tout comme à en rentrer.@ MAXPPP
Partagez sur :

Samedi était classé rouge dans les deux sens par Bison Futé et noire pour les départs sur le littoral méditerranéen.

Sur les routes de l'Hexagone, le chassé n'est toujours pas décroisé. Encore de nombreux bouchons sont attendus ce week-end, lors duquel les Français vont une nouvelle fois être nombreux à partir en vacances tout comme à en rentrer. Europe1.fr fait le point sur les conditions de circulation, avec les informations de Bison Futé.

>> Cliquez ici pour avoir les infos du prévisionniste en direct

Samedi saturé.  À 19 heures, 154 kilomètres de bouchons cumulés ont été enregistrés avec une tendance à la baisse. On comptait 719 kilomètres de bouchons à 13 heures sur toute la France. A peine gêné par une dizaine de kilomètres de bouchons à la mi-journée, le trafic était redevenu fluide en région parisienne à 14 heures.

Dans le sens des départs, la Vallée du Rhône était quant à elle encore engorgée à hauteur de Tain L'Hermitage, sur une dizaine de kilomètres. Le Cnir comptait 2 heures 50 de trajet entre Ternay et Orange, contre 1 heure 40 habituellement. L'accès au massif alpin n'était presque plus ralenti, avec seulement 4 kilomètres de bouchons sur l'A480 à Grenoble. Le temps d'attente au péage français pour franchir le tunnel du Mont-Blanc était de 30 minutes seulement, contre 2 heures 15 en début d'après-midi.

L'itinéraire de Paris à l'Espagne par Bordeaux, notamment sur l'A10, était toujours un peu ralenti, avec 4 km de bouchons au niveau de Châtellerault, et une trentaine de kilomètres cumulés autour de Bordeaux. Toujours vers l'Espagne, depuis Orange, on comptait 15 km de bouchons sur l'A9 à Montpellier, et une vingtaine de kilomètres autour de Narbonne. L'Auvergne connaissait aussi de nombreux bouchons samedi, sur l'A71 vers Clermont-Ferrand (33 km) et vers Vierzon (23 kilomètres).

Dans le sens des retours, l'A7 était surchargée au nord d'Orange sur 25 kilomètres, et entre Pierrelatte et Montélimar nord sur 10 kilomètres. Depuis l'Espagne, 24 kilomètres étaient relevés au sud de Saintes en direction de Paris sur l'A10. A l'Ouest, les abords de Rouen (13 km) et de Rennes (11 km) étaient encombrés. Bison Futé prévoit pour ce nouveau week-end de chassé-croisé des vacanciers une circulation "extrêmement difficile" sur l'A9 en bordure de la Méditerranée, qu'il conseille d'éviter samedi jusqu'à 19 heures dans le sens des départs entre Nîmes et l'Espagne.

routes bandeau

© Max PPP

Dimanche, vers un retour à la normal. Le trafic sera un peu plus fluide dimanche : la journée est classée verte au niveau national et orange dans l'extrême Sud Est, dans le sens des départs comme des retours.

>> A lire - Où trouver l'essence la moins chère ?

Nota Bene. Alors que Météo France prévoit de la pluie dans le nord de la France vendredi et dimanche, Bison Futé incite à faire attention sur les routes mouillées. "Prudence sur routes mouillées, respectez les distances de sécurité et les limitations de vitesse. […] Par fortes précipitations, les conditions de circulation routière peuvent être rendues extrêmement difficiles sur l’ensemble du réseau routier. Quand les chaussées sont mouillées l’adhérence est diminuée de moitié ; les distances d’arrêt sont multipliées par deux" "et en plus de la perte d’adhérence, s’ajoute une visibilité plus faible", souligne le prévisionniste.

Par ailleurs, comme lors de tous les grands week-ends de départs en vacances, les poids-lourds n'auront pas le droit de circuler.