Retour à la normale dans les aéroports

  • A
  • A
Retour à la normale dans les aéroports
Partagez sur :

Le trafic aérien a été très perturbé mercredi et jeudi en raison des intémpéries et d'une grève à la direction générale de l'aviation civile.

Fin de la grève des contrôleurs aériens. Après deux jours de mobilisation, ils ont décidé de reprendre le travail vendredi, comme prévu dans le préavis. Le trafic aérien est donc revenu à la normale vendredi matin dans les aéroports parisiens.

Les syndicats CGC-CGT-FO-Unsa/IESSA, d'un côté, et CFDT, de l'autre, avaient déposé un préavis de grève de 48 heures pour les journées de mercredi et jeudi, qui s'est ajouté à des intempéries importantes, neige et verglas, sur la France. Durant ces deux jours de grève, un vol sur deux a été annulé conformément à la demande de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) à l'aéroport d'Orly et 15% à Roissy. La grève a aussi touché les aéroports régionaux.

Selon Didier Pennes (FO), "les taux de grévistes, communiqués par la DGAC, s'élèvent à 21 % pour l'ensemble des personnels (12.000 personnes) et entre 25 et 40 % dans les centres de contrôles, mais ces chiffres sont un peu minorés". Selon l'Unsa-Iessa, qui représente les ingénieurs responsables des systèmes de sécurité (1.200 salariés), 80 % de cette catégorie de personnel étaient en grève.

Les syndicats s'inquiètent d'un projet gouvernemental visant à promouvoir une structure européenne intégrée pour la navigation aérienne (Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Suisse, Luxembourg). Ils redoutent un "démantèlement de la DGAC", dont les salariés sont des fonctionnaires d'Etat.