Responsable d’un coma éthylique ?

  • A
  • A
Responsable d’un coma éthylique ?
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Les parents d’un lycéen retrouvé avec 3 grammes d’alcool ont décidé de porter plainte.

Le procureur de la République de Dunkerque a décidé mercredi de lancer une enquête préliminaire pour "mise en danger" du mineur et "provocation à la consommation excessive d'alcool". Une procédure qui fait suite à la plainte déposée par les parents d’un lycéen.

La soirée était "sans alcool"

Ce jeune homme de 16 ans a été retrouvé plongé dans un coma éthylique dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Avec environ 3 grammes d'alcool par litre de sang. Il a dû être hospitalisé en urgence. Ses jours ne sont cependant pas en danger.

L’élève de seconde participait à la fête de son lycée organisée au Casino de Dunkerque. Une soirée sans alcool. C’est donc dans une épicerie voisine qu’un groupe de six jeunes seraient allés se ravitailler en début de soirée, avant de se rendre sur une plage voisine. Six jeunes, six bouteilles de vodka, précise La Voix du Nord.

Y a-t-il un responsable ?

La plainte des parents a été formulée contre X et la procédure lancée vise à déterminer d’éventuelles responsabilités, si elles existent. Devraient être entendus dans les jours à venir le commerçant, pour avoir vendu de l’alcool à des mineurs, ainsi que les amis du lycéen, pour l’avoir poussé à trop boire.

"On est dans une zone [le Nord, NDLR] quand même assez sinistrée par l’alcool et c’est quelque chose qui inquiète énormément cette maman. Il y a quand même un laxisme", a fait valoir Me Jean Pierre Mougel, l’avocat des parents, au micro d’Europe 1.

Que dit la loi sur la vente d'alcool aux mineurs ? Depuis juillet 2009, cette vente est interdite pour tous les moins de 18 ans, sous peine d'une amende de 7.500 euros.