Rentrez en vie la nuit du réveillon

  • A
  • A
Rentrez en vie la nuit du réveillon
Rentrerenvie.fr vient d'être lancé dans le cadre d'une nouvelle campagne de prévention sur l'alcool.@ PREVENTION ROUTIERE
Partagez sur :

Un site de prévention contre l’alcool propose des conseils pour passer une soirée sans drame.

Boire des cocktails sans alcool, dormir sur place ou encore prévoir un capitaine de soirée, ce sont les solutions envisagées par le site rentrerenvie.fr. Créé par la Prévention Routière et Assureurs Prévention, il a été développé dans le cadre d’une nouvelle campagne de prévention sur l'alcool. Rentrerenvie.fr propose ainsi des "solutions concrètes pour éviter que les retours des fêtes de fin d'année ne se terminent en drame". Florilège.

La soirée se passe chez vous. Pour que vos invités rentrent chez eux sans drame, "prévoyez des éthylotests", conseille rentrerenvie.fr qui précise que "c’est un moyen efficace de dissuader quelqu’un qui a bu de prendre le volant".

Durant la soirée, il vous est possible de proposer des boissons sans alcool. Et le site vous conseille d’"éviter de mettre toutes les bouteilles de vin en même temps sur la table".

Rentrerenvie.fr conseille de ne pas laisser partir dans l’indifférence l’un de vos invités s’il a trop bu : "Insistez pour le faire raccompagner par un conducteur sobre. Sinon, appelez-lui un taxi. Autre solution : hébergez-le pour la nuit". Pour anticiper les départs, conservez les numéros de taxis et les horaires de transports en commun sous la main et proposez avant la soirée à certaines personnes de dormir chez vous, si elles n’ont personne pour les raccompagner.

Si votre invité souhaite partir tout de même, le site propose des solutions de dernier recours.

Avant de sortir. Si vous allez chez des amis, prévoyez votre retour : voiture, taxi, transports en commun. Et comme le précise rentrerenvie.fr si vous circulez en voiture, désignez un capitaine de soirée. Car "celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas".

Durant la soirée. Si vous êtes conducteur, rentrerenvie.fr vous rappelle qu’il ne faut boire ni alcool, ni consommer de drogue. Et si vous êtes passager, votre rôle est de veiller à ce que votre conducteur reste sobre. "Après tout, il y va de votre propre vie aussi", insiste le site.

Avant de partir. Si "vous devez conduire, mais que vous avez bu ? Testez-vous avec un éthylotest", conseille rentrerenvie.fr. Dans le cas où vous avez dépassé la limite légale d’alcoolémie, plusieurs solutions s’offrent à vous : "faites-vous raccompagner par un conducteur sobre, prenez un taxi ou les transports en commun, appelez à l’aide ! Vous avez bien un ami ou un parent qui pourra venir vous chercher, dormez sur place. Finalement, ici ou ailleurs, ça ne change pas grand-chose", vous propose le site.

Rentrerenvie.fr donne également des informations sur les dangers de l'alcool au volant, des idées de cocktails sans alcool, et même de menus de réveillon sans alcool concoctés par le jeune chef Romain Tischenko, vainqueur de l'émission TopChef.

Depuis 2006, l'alcool est devenu la première cause de mortalité sur la route. Avec 1.282 tués et 9.727 blessés en 2009, il cause près d'un accident mortel sur trois. La proportion grimpe encore chez les jeunes. 37,6% des tués de 18 à 24 ans meurent à cause de l'alcool. "Les accidents avec alcool se caractérisent par leur gravité, souvent la nuit et le week-end. (...) Ils concernent énormément les hommes : 9 conducteurs sur 10", précise Jean-Yves Salaün, délégué général adjoint à la Prévention Routière.