Rentrée perturbée à Montpellier

  • A
  • A
Rentrée perturbée à Montpellier
Partagez sur :

Depuis 3 ans, les emplois du temps d’un lycée de Montpellier connaissent des bugs à répétition.

Les 1.600 élèves du lycée Jean-Monnet à Montpellier ont eu droit à quinze jours de vacances supplémentaires. La raison ? Le jour de la rentrée, le 1er septembre, aucun emploi du temps n’était disponible, rapporte le Midi Libre. Le logiciel, chargé d’organiser les différentes classes, a été victime d‘un gros bug. Un problème qui est en fait récurrent.

Un problème récurrent

C’est en effet la troisième année consécutive que le lycée Jean-Monnet connaît une rentrée perturbée. "Cette année, ça a été le summum, puisqu’il n’y a pas eu d’emploi du temps. On a touché le fond", raconte à Europe 1 Marcel Ortuno, de la FCPE. "Mais les années précédentes, c’était des emplois du temps ahurissants. Ça a été très compliqué de rattraper ces dysfonctionnements".

Parmi les anomalies repérées : trois classes qui se retrouvent dans une seule salle, cinq professeurs d’anglais qui sont affectés à une même classe, ou des élèves qui enchaînent six heures de math en une matinée.

Le lycée Jean-Monnet ne devrait pas retrouver un fonctionnement normal avant le début de la semaine prochaine.