Remise en liberté refusée à Despallières

  • A
  • A
Partagez sur :

La cour d'appel de Paris a rejeté la demande de remise en liberté d'Alexandre Despallières, principal suspect dans l'enquête sur une affaire d'héritage liée au décès suspect d'un ancien magnat australien de Warner Music, Peter Ikin, ont annoncé lundi des sources judiciaires. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris a rejeté vendredi la demande de remise d'Alexandre Despallières, 42 ans, mis en examen pour assassinat et faux et usage de faux et placé en détention provisoire depuis juin à Fresnes. La cour d'appel a justifié le maintien en détention par les risques de pression sur les témoins.