Remboursement : à quoi avez-vous droit?

  • A
  • A
Remboursement : à quoi avez-vous droit?
@ REUTERS
Partagez sur :

La plupart des voyageurs dont le vol a été annulé ont droit à un remboursement. Mais pas tous.

Alors que le trafic aérien est toujours perturbé sur l'ensemble de l'Europe lundi, les voyageurs peuvent réclamer le remboursement de leur voyage, mais à certaines conditions.

Remboursement de vols secs

Billets d'avion classiques : pour les personnes ayant acheté un vol sec, la compagnie aérienne se voit dans l'obligation de rembourser le billet à ses clients. La Commission européenne a cependant précisé qu'il est préférable d'avoir choisi une compagnie aérienne européenne. Car les Européens actuellement bloqués aux Etats-Unis par la fermeture de l'espace aérien de l'UE et qui avaient choisi une compagnie américaine ne peuvent réclamer le remboursement. Mais certaines compagnies américaines peuvent proposer un remboursement, même si la loi ne les y oblige pas.

Billets payés avec des Miles : selon Air France, si le client a utilisé ses Miles pour acheter son billet d'avion, celui-ci n'est pas perdu. La compagnie propose au client de récupérer ses Miles ou alors de reporter son voyage.

Un numéro gratuit : le 00.800.67.89.10 a été mis en place par la commission européenne, pour aider les consommateurs européens à y voir plus clair.

Les séjours vols + hôtel

Remboursement de séjour : pour les personnes qui sont passés par le biais d'un voyagiste et qui n'ont pas encore voyagé, elles peuvent se voir proposer un report de leur séjour dans un délai de six mois. Mais les clients ne sont pas dans l'obligation d'accepter ce report et peuvent demander un remboursement intégral.

Voyageurs bloqués

Prise en charge des frais supplémentaires : pour les voyageurs coincés à l'étranger, les agences de voyage ne sont pas tenues légalement de rembourser les frais induits, pour les voyages à forfait, par les fermetures d'aéroports. "C'est un cas de force majeure qui fait que les frais supplémentaires supportés par le touriste, avant son départ ou sur place s'il n'a pu rentrer, sont à sa charge", a expliqué Jean-Marc Rozé.

Mais là aussi, les agences de voyage se sont voulues rassurantes. "Il y a la loi et la pratique commerciale. Et puis on gère de l'humain donc les agents de voyage vont aider leurs clients autant que faire ce peu", a assuré Jean-Marc Rozé. Les professionnels du secteur, agents de voyages et tour-opérateurs, sont réunis depuis l'annonce de ces fermetures pour évaluer la situation et tenter d'y apporter la meilleure réponse, a-t-on ajouté au Snav.

Assurances et modifications de trajets

Les assurances annulation : comme il s'agit ici d'un cas de force majeur, les assureurs sont exonérés de leurs engagements d'indemnisations. Et même si l'achat du voyage ou du billet s'est fait avec une carte de crédit haut de gamme, le cas de force majeur n'entre pas dans les clauses du contrat.

Modifications du trajet : certaines compagnies proposent à leurs clients de les acheminer jusqu'à un autre aéroport en car, par exemple. Les clients ne sont pas tenus d'accepter ces nouvelles conditions de voyage et peuvent demander un remboursement ou un avoir.