"Réformer la justice française"

  • A
  • A
"Réformer la justice française"
Joël Censier, dont le fils a été tué en 2009, veut faire signer un Pacte pour la justice aux candidats à la présidentielle.@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - Joël Censier, dont le fils a été tué en 2009, veut un engagement des politiques.

En août 2009, Jérémy Censier était sauvagement tué par un groupe d'une dizaine d'agresseurs. Mais ils avaient été libérés les uns après les autres. Le seul qui avait été poursuivi pour "violences volontaires ayant entraîné une interruption de travail supérieurs à huit jours" a été relâché après un vice de procédure. Une situation que dénonce Joël Censier, le père de la victime. Il veut faire signer un Pacte pour la justice aux candidats à la présidentielle.

Des "dysfonctionnements de la justice"

Cet ancien policier veut lutter contre ce qu'il appelle les "dysfonctionnements de la justice". Dans une vidéo postée sur Internet, il explique sa démarche : il a rejoint l'Institut pour la justice, "qui oeuvre pour réformer la justice française", dit-il. L'Institut a élaboré un Pacte pour la justice qui sera présenté aux candidats à la présidentielle "pour demander des réformes urgentes du système judiciaire".

"Je suis la sonnette d'alarme sur (...) le coté inopérant de l'institution judiciaire", explique Joël Censier sur Europe 1. "Ce n'est pas une question politique. C'est un combat que je mène avec comme intention d'arraisonner les politiques, de quelle "que couleur politique qu'ils soient, pour les sensibiliser sur l'importance qu'un certain nombre de lois soient mises en application dans les plus brefs délais", poursuit-il.

"Le combat de toutes les familles victimes de crimes" :

Le Pacte comporte cinq propositions, comme "l'égalité de droits entre la victime et l'accusé" ou encore "l'application effective des peines prononcées". Depuis lundi, plus de 260.000 internautes l'ont signé.