Réforme du permis : "du blabla", juge la Ligue contre la violence routière

  • A
  • A
Réforme du permis : "du blabla", juge la Ligue contre la violence routière
Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière@ DR
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 7 AVRIL – Avec la réforme du permis de conduire, une formation continue de deux ans pourrait être mise en place.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard.

Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>> Lundi 7 avril, vous avez été 52% à faire "Votre choix d’actu"  sur l’information Europe 1 concernant la réforme du permis de conduire. Les délais d’attente pour passer l’examen seraient réduits, mais le jeune conducteur devrait, à l’issue de l’examen de conduite, suivre une formation continue de deux ans, et se présenter à trois rendez-vous pédagogiques.

Un rapport "qui fait du zèle". Pour Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, ce rapport "n’est pas validé par les experts". Elle ajoute que les auteurs de ce rapport "n’ont pas la qualification" pour rédiger ce document. La présidente de la Ligue contre la violence routière assène "c’est du blabla, et puis quoi après ?". Elle estime que ce rapport est "un excès de zèle" qui ne va pas dans la bonne direction pour lutter contre les accidents de la route.

Favoriser la conduite alternée. Chantal Perrichon souligne que les trois premières années après l’obtention du permis sont les plus meurtrières pour les jeunes. Elle préconise donc une conduite accompagnée plus longue, avec au moins 7.000 kilomètres effectués. Cependant, elle a rappelé que la ligue contre la violence routière est opposée à la conduite accompagnée dès 15 ans.



Réforme du permis : "du blabla" pour la Ligue...par Europe1fr