RATP : les contrôles suspendus ?

  • A
  • A
RATP : les contrôles suspendus ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Selon le syndicat SUD, aucun contrôle n'aura lieu dans les grandes stations jusqu'au 6 mai.

Aucun contrôle jusqu'au 6 mai inclus aux grandes stations de métro et de RER parisiennes. C'est ce que révèle dans un communiqué le syndicat SUD-RATP, tandis que la direction de la RATP ne le conteste pas, selon Le Point.

Le but de cette interruption des contrôles : éviter les tensions à cinq jours de l'élection présidentielle, comme cela s'était produit en mars 2007 à la suite d'un contrôle qui avait mal tourné à la Gare du Nord. S'en était suivi un polémique sur la sécurité en pleine campagne présidentielle.

Du coup, les voyageurs sans ticket ne devraient rien avoir à craindre aux stations Châtelet, Gare du Nord ou Saint-Lazare jusqu'à dimanche inclus.

"Nous n'avons aucun agenda politique"

La direction de la RATP a confirmé à l'hebdomadaire l'interruption temporaire des contrôles à ces stations. "Il existe régulièrement des périodes de tension sur nos lignes. Ces derniers temps, de graves incidents prenant pour cible des contrôleurs se sont déroulés", justifie-t-elle.

Toutefois, à écouter Patricia Delon, la directrice du département commerciale de la RATP, cet arrêt des contrôles n'est pas pris "en fonction du contexte électoral". Elle assure que les contrôles reprendront "à la rentrée" des classes de la zone parisienne, soit mercredi 2 mai.

"Nous tenons compte, en réalité, des vacances scolaires qui ont pour conséquence un afflux de jeunes voyageurs dans ces grandes gares parisiennes. Nous n'avons aucun agenda politique" affirme-t-elle.

Reprise des contrôles le 7 mai ?

Pourtant, un agent contrôleur confirme l'information dévoilée par un communiqué du syndicat SUD-RATP. "Avant de partir en contrôle, on appelle le CIC (Centre d'information du contrôle) pour connaître nos ordres de mission. Alors qu'on voulait se rendre à Saint-Lazare peu avant le premier tour, on nous a interdit d'y aller, en prétendant qu'il s'agissait d'un ordre de la préfecture de police". Une chose est sûre, le 7 mai au matin, les contrôles reprendront partout.