Rambouillet : la cavalière se serait suicidée

  • A
  • A
Rambouillet : la cavalière se serait suicidée
De nombreuses battues aveient été organisées pour retrouver la cavalière.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Le corps de Christine Hulne a été retrouvé dimanche pendu à un arbre.

Le corps sans vie d'une femme a été retrouvé dimanche après-midi dans les Yvelines, à Milon-la-Chapelle. D'après la gendarmerie, il s'agit bel et bien de celui de Christine Hulne, la cavalière disparue le dimanche précédent alors qu'elle était partie en balade en forêt de Rambouillet.

La piste du suicide privilégiée

Selon des informations obtenues par Europe 1, la femme a été retrouvée pendue à un arbre avec une longe de cheval, dans une zone escarpée, où la végétation est parfois très dense.

Pour le procureur de la République des Yvelines, Michel Desplan, "tout laisse à penser qu'il s'agit d'un suicide". Aucune trace de violences n'a été relevée sur le corps mais des boîtes de tranquillisants ont été trouvées sur le sol. Une autopsie sera pratiquée dans les prochains jours pour confirmer cette hypothèse.

D'importants moyens humains mobilisés

Originaire de l'Essonne, la mère de famille de 43 ans, infirmière de profession, avait quitté le 02 janvier le centre équestre de Magny-les-Hameaux, une commune voisine de Milon-la-Chapelle, vers 9h00 du matin. Elle avait emporté avec elle un sac à dos avec ses effets personnels. Son cheval avait été retrouvé à proximité du centre équestre. Il présentait une blessure due probablement à une collision avec un véhicule.

Un avis de recherche avait été lancé. Militaires et randonneurs avaient été appelés à participer à plusieurs battues. Christine Hulne était décrite comme une "cavalière très expérimentée".

Les recherches avaient été considérablement renforcées mercredi dernier, et une équipe composée de 65 militaires, d'une équipe cynophile et de quatre chevaux de peloton avaient été appelée en renfort.