Ramadan : pas facile de jeûner en août

  • A
  • A
Ramadan : pas facile de jeûner en août
Le ramadan a commencé lundi matin pour les musulmans de France. Mais attention à ne pas faire n'importe quoi.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les musulmans ont commencé lundi le jeûne rituel. Mais attention à ne pas faire n'importe quoi.

30 jours de jeûne, du lever au coucher du soleil. Le ramadan a commencé lundi matin pour les musulmans de France et durera jusqu'à la fin du mois d'août. Une restriction d'autant plus difficile à supporter que les jours sont longs et les températures commencent à monter. Europe1.fr vous livre quelques conseils.

Qui peut jeûner ? Tous les musulmans pratiquants doivent jeûner dès qu'ils en sont capables. A la mosquée de Paris, on précise que les enfants doivent faire le ramadan "dès la puberté - les règles pour les filles et pour les garçons, c'est en fonction de la voix". Seule excuse pour ne pas jeûner : la maladie. "Les personnes âgées doivent faire le ramadan si elles sont en bonne santé. Quant aux femmes enceintes, c'est au cas par cas", explique-t-on à la Mosquée. Pour le Dr Deruelle, gynécologue-obstétricien, "la décision de respecter le jeûne pendant la grossesse doit être prise en conservant à l’esprit qu’on a le droit d’arrêter à tout moment. D’autant que la religion l’y autorise, et qu’un report du jeûne est proposé."

Comment jeûner correctement ? En plein été, le plus important est l'hydratation - avant et après le coucher du soleil. Côté alimentation, le Dr Serog, nutritionniste à Paris, conseille de ne pas se jeter sur les pâtisseries dès la rupture du jeûne et d'éviter les repas trop copieux. Le matin, avant la reprise du jeûne, mieux vaut privilégier les fruits - pour leurs vitamines - et les sucres lents.

Même si l'on ne peut pas manger pendant la journée, le Dr Serog conseille de faire tout de même trois repas par jour. "C'est un rythme qui entraîne moins de fatigue que seulement deux repas", explique-t-il à Europe1.fr. "En fait, il s'agit seulement d'une inversion du cycle d'alimentation : on mange la nuit au lieu du jour", ajoute le spécialiste.

Le Dr Serog conseille un repas traditionnel à base de viande et de légumineuses à la rupture du jeûne. Avant de se coucher, une légère collation à base de laitages. Et enfin, un petit-déjeuner consistant, riche en protéines, avant le lever du soleil.

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? Pour éviter les "coups de barre", une bonne digestion est essentielle et elle commence dès le repas : "il faut éviter de se jeter sur la nourriture, même si on a très faim", avertit le nutritionniste qui explique que la digestion sera plus difficile et donc le sommeil moins réparateur.

Pour les jeunes filles qui espèrent profiter du ramadan pour se délester de quelques kilos, le nutritionniste avertit que ce n'est "pas du tout le bon moment pour se lancer dans un régime". Enfin, ce n'est pas non plus le moment de tenter de nouvelles aventures sportives : "il faut faire le moins d'exercice possible pendant un mois", conseille le Dr Serog.