Radars : ce qui va (vraiment) changer

  • A
  • A
Radars : ce qui va (vraiment) changer
Partagez sur :

Après le cafouillage gouvernemental, Europe 1 tente d’y voir plus clair dans la réforme.

Retrait des panneaux avertisseurs de radars la semaine dernière, suspension mardi sous la pression des députés, poursuite du retrait moyennant ces fameux "radars pédagogiques" qui annoncent la vitesse du véhicule... : le dossier des radars a créé une belle cacophonie au sommet de l’Etat. Au point qu’il est difficile de savoir ce qui va être fait… ou pas. Europe 1 fait le point sur la réforme.

Ce qu’on sait…

Tous les radars fixes resteront signalés d’une manière ou d’une autre. Dans un premier temps, les panneaux actuels seront tous retirés et seront bien, à terme, remplacés par les radars pédagogiques indiquant leur vitesse aux automobilistes sans toutefois les sanctionner.

Ce qu’on ne sait pas encore…

Contrairement à ce qu’avaient compris les députés, le fameux panneau pédagogique ne sera pas forcément implanté 400 mètres avant le radar qui flashe mais pourra l’être à un, voire deux kilomètres en amont, afin de faire ralentir les automobilistes sur les secteurs les plus accidentogènes.

En clair, et contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps, les radars pédagogiques seront implantés de façon aléatoire et non systématique.