Quimper n'est pas une "petite bourgade"

  • A
  • A
Quimper n'est pas une "petite bourgade"
Bernard Poignant, le maire de Quimper, n’a pas tardé à réagir mercredi après la déclaration tenue plus tôt dans la journée par Xavier Beulin, le président de la FNSEA, assimilant sa ville à une "petite bourgade".@ MaxPPP
0 partage

Le maire de la cité bretonne a réagi aux propos du leader de la FNSEA sur sa ville.

Il juge le propos "plutôt arrogant".  Bernard Poignant, le maire de Quimper, n’a pas tardé à réagir mercredi après la déclaration tenue plus tôt dans la journée par Xavier Beulin, le président de la FNSEA, assimilant sa ville à une "petite bourgade". Sur le ton de l’ironie, Bernard Poignant a fait savoir qu’il avait écrit à Xavier Beulin "pour l'inviter à venir dire bonjour au maire d'une ‘petite bourgade’".

Plus tôt dans la journée, le président de la FNSEA avait critiqué sur Europe 1 la décision prise le 1er août par le tribunal de commerce de Quimper de placer en liquidation judiciaire le pôle frais du volailler Doux. "Je ne suis pas sûr qu'un tribunal de commerce d'une petite bourgade ait la capacité d'appréhender les sujets correctement", avait-il jugé.

"À Quimper, nous avons l’électricité "

"Je pense qu'il y a beaucoup de paysans qui vivent dans des petites bourgades et je me demande comment ils vont le prendre", s’est interrogé en retour Bernard Poignant à la suite de cette interview. Le maire de Quimper a poursuivi sa mise au point en rappelant qu'il y a "des talents au-delà du boulevard périphérique (parisien)".

Interrogé par le journal Ouest-France, Bernard Poignant en a remis une couche."À Quimper, nous avons l’électricité, on se tient bien à table", a-t-il précisé. Pour l’édile de la cité bretonne, "Xavier Beulin aurait dû se retenir et rester à sa place", regrettant qu’on fasse "une distinction géographique" à partir du jugement d’un tribunal de commerce.