"Qui a décidé que j’étais décédée ?"

  • A
  • A
"Qui a décidé que j’étais décédée ?"
Une femme de 90 ans a été privée de pension de retraite, après avoir été déclarée morte par erreur.@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - Une nonagénaire du Calvados a été privée de retraite. Elle était déclarée morte.

Elle a été déclarée morte par erreur. A l’âge de 90 ans, Sylviane a subi une drôle de mésaventure. Du jour au lendemain, elle s’est vue privée de retraite. Quand elle a appelé sa caisse de retraite pour comprendre ce qui se passait, le téléconseiller lui a répondu : "sur mes écrans, vous êtes décédée".

"J’ai commencé par rire. Je lui ai dit : ‘c’est une blague ?’", a-t-elle raconté au micro d’Europe 1. Et la nonagénaire d’ajouter : "j’ai dit ‘monsieur, je suis bien vivante, sur mes deux jambes. Bien sûr je n’ai plus 20 ans, mais je suis toujours là".

"C’est quelque chose de pas ordinaire" :

 

Comment cela est-il possible ? L’un des employés de la caisse de retraite de la nonagénaire a, semble-t-il, fait une erreur de frappe. La méprise a été réparée et Sylviane reçoit de nouveau sa pension. De quoi rassurer Sylviane, qui s'étonne de cette infortune : "c’est la première fois de ma vie, à 90 ans, qu'il m’arrive quelque chose de pareil".