Quels sont les médicaments à risques ?

  • A
  • A
Quels sont les médicaments à risques ?
L’Afssaps a décidé de mettre en ligne prochainement une nouvelle présentation de la liste des médicaments sous surveillance, dans un souci de lisibilité, indique-t-elle jeudi.@ MAXPPP
Partagez sur :

Une liste plus lisible des médicaments sous surveillance va être publiée par l’Afssaps. 

Allons-nous vers plus de transparence en matière de dangerosité des médicaments ? Dans la foulée du scandale du Mediator, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) avait rendu publique le 31 janvier 2010 une liste de 77 médicaments sous "surveillance renforcée". La revue indépendante Prescrire avait alors jugé cette liste "confuse" et "sans réel mode d'emploi". L’Afssaps a donc décidé de mettre en ligne prochainement une nouvelle présentation de la liste des médicaments sous surveillance, dans un souci de lisibilité, indique-t-elle jeudi.

> Découvrez la liste des 56 médicaments particulièrement surveillés

"Ce n'est pas une nouvelle liste en tant que telle, c'est la forme qui va changer", précise l'Afssaps. Et cela afin de la rendre plus compréhensible.

56 médicaments particulièrement surveillés

Selon le quotidien Le Monde, qui indique avoir consulté le document, cette "nouvelle liste" compte "56 médicaments particulièrement surveillés"  dont "9 avec une réévaluation de leur bénéfice-risque. Parmi ces 9 médicaments, Le Monde cite Multaq de Sanofi (troubles du rythme cardiaque), l'anti-inflammatoire Nexen (Therabel Lucien Pharma) et deux produits du laboratoire Servier (Trivastal, utilisé dans le déficit cognitif, et Vastarel utilisé en cardiologie).

Figurent également sur la nouvelle liste 19 médicaments avec un suivi de pharmacovigilance et 28 dans le cadre d'un PGR (plan de gestion des risques)". Huit médicaments et leurs génériques figurant sur la liste initiale ont depuis été retirés du marché (Di-Antalvic, par exemple, en mars dernier).

Une liste qui va évoluer

Les données de la liste, qui a vocation à être évolutive et a déjà été actualisée depuis sa première publication le 31 janvier 2010, seront mises à jour pour l'occasion, a-t-on précisé.