Quelles maladies coûtent le plus cher ?

  • A
  • A
Quelles maladies coûtent le plus cher ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

DECRYPTAGE - L'Assurance maladie a analysé ses dépenses en fonctions des maladies. Une première.

L’INFO. La maitrise des dépenses de santé est un défi au long cours pour un pays comme la France, marqué par une médicalisation croissante et un vieillissement de sa population.  L’Assurance maladie scrute donc à la loupe ses dépenses et pour mieux en suivre l’évolution, elle a entrepris un nouveau calcul : classer les dépenses en 2011, soit 146 milliards d’euros, en fonction des pathologies. Europe 1 vous en présente les principales conclusions.

La santé mentale, la "surprise" budgétaire. Après les hospitalisations ponctuelles (29,9 milliards d'euros), qui ne représentent pas une pathologie à proprement parler, le volet "santé mentale" est celui qui coûte le plus cher à l’Assurance maladie, avec 22,6 milliards de dépenses en 2011. "Ce terme recouvre néanmoins des problèmes de santé de nature diverse", souligne le rapport : des pathologies psychiatriques (à 60%), qui nécessitent souvent une hospitalisation, et des troubles plus bénins chez des gens ayant une vie "normale" mais qui ont besoin d’une consommation régulière de médicaments psychotropes (antidépresseurs, anxiolytiques, etc.).

18.04.Drogue.Ecstasy.pilule.MDMA.cachet.930.620

© MAXPPP

"Ce qui est tout à fait clair et cela a été dit par l’OMS depuis très longtemps, c’est que la santé mentale est souvent sous-estimée car on a tendance à regarder la mortalité. On voit donc que les grandes causes de mortalité, ce sont les cancers, les maladies cardiovasculaires. Et on oublie qu’en termes de morbidité, la santé mentale est un domaine très prégnant et c’est le cas dans tous les pays. La France n’est donc pas du tout spécifique de ce point de vue là ", a décrypté pour Europe 1 Dominique Polton, directrice des études à la Caisse nationale d’Assurance maladie (Cnam). Et les chiffres pourraient être encore plus élevés puisque, comme le dénonçait en 2010 un rapport parlementaire, la France a trop tendance à envoyer en prison des gens qui devraient être à l’hôpital psychiatrique.
>> A lire aussi : L’hospitalisation psychiatrique d'office retoquée

Certaines affections dominent. En décortiquant ces chiffres, l’Assurance maladie a également constaté que certaines maladies sont très fréquentes. Ainsi, au sein des maladies cardiovasculaires, "deux pathologies notamment forment plus de la moitié de ces dépenses : la maladie coronaire aigüe (infarctus du myocarde) ou chronique (4,4 mds €) et l’accident vasculaire cérébral (3,7 mds €)", précise l’Assurance maladie.
>> A lire aussi : Les symptômes d'un AVC restent méconnus

Même constat du côté des traitements du cancer, dont le coût total est estimé à 14,5 milliards d'euros : "les cancers du sein et du colon totalisent respectivement 19% et 10% des dépenses liées aux cancers (2,7 et 1,5 mds €)", estime le rapport.
>> A lire aussi - Cancer : la survie des patients s'améliore

12.09.Bandeau.sante.medecin.MAXPPP.460.100

© MAXPPP

Combien de personnes sont concernées ? L’étude statistique menée par l’Assurance maladie a également permis de chiffrer le nombre de personnes bénéficiaires de remboursements, estimé à 59 millions en 2011. En voici les grandes lignes :
- 2,8 millions de patients atteints de diabète. Le nombre de personnes concernées est en hausse (+3,8% entre 2010 et 2011) et représentent 4,7% des bénéficiaires du régime général.
- 2,4 millions de patients traités pour un cancer
- 2,9 millions maladies respiratoires chroniques
- 458.000 malades du foie.