Quel sera l'encart dans le livre sur DSK ?

  • A
  • A
Quel sera l'encart dans le livre sur DSK ?
Le mail d'avis, signé Jean-Marc Roberts, et l'encart envoyé en pièce jointe aux libraires.@ Europe1.fr
Partagez sur :

La décision de justice condamnant l’éditeur du livre de Marcela Iacub va être rapidement appliquée.

L’INFO. Il va falloir faire vite. Condamné mardi par la justice pour non respect de la vie privée de Dominique Strauss-Kahn, l’éditeur Stock, qui publie le livre de Marcela Iacub doit insérer, "avant toute diffusion" un encart dans chaque exemplaire de Belle et Bête, mentionnant la décision de justice. La commercialisation officielle du livre débute ce mercredi.

>>> A LIRE AUSSI : Ce que DSK a obtenu

A quo va ressembler cet encart ? Concrètement, l’encart imposé par la justice se présentera aura le même format que le livre en cause et la même typographie. Sous le titre "Condamnation à la demande de Dominique Strauss-Kahn", le texte de l’encart tient en une seule phrase : "par ordonnance du 26 février 2103, le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a ordonné l’insertion, dans chaque exemplaire de l’ouvrage de Marcela Iacub intitulé Belle et Bête, du présent encart informant le lecteur de ce que le livre porte atteinte à la vie privée de Dominique Strauss-Kahn".

26.02 dsk.iacub.jpg

© MAXPPP

Les libraires alertés. "Il faut faire en sorte que les libraires aient l’encart le plus rapidement possible, le mettent dans les livres et puissent le vendre avec dès que possible", a expliqué mercredi sur Europe 1 Me Christophe Bigot, l'avocat de l'éditeur Stock.

Europe1.fr publie le mail envoyé aux libraires et signé de Jean-Marc Roberts, gérant de Stock :

27.02-mail.dsk

© Europe1.fr


Ainsi que le fameux encart  :

27.02-dsk.encart

© Europe1.fr

Tous les libraires ont donc été prévenus du fait que le livre ne pouvait être vendu sans l’encart. Celui-ci leur a été a été envoyé par courrier d'avertissement postal et  en pièce-jointe d'un courrier électronique.  L'encart est également disponible par téléchargement sur le portail Hachette des libraires ou sur le site Livres-Hebdo. En cas de non-respect, les libraires s'exposent à une amende de 50 euros par infraction.

Pas de retard. Mardi, l'avocat des éditions Stock (groupe Lagardère, propriétaire d'Europe 1) avait souligné à l'audience qu'il était "matériellement impossible" d'insérer un encart dans les 40.000 premiers exemplaires déjà mis en place dans les librairies.  Contactées, les éditions Stock font pourtant preuve d’optimisme et ont assuré que la sortie du livre ne sera pas retardée par la décision du juge des référés.

>>> A LIRE AUSSI : DSK : "qu'on me laisse tranquille"