Quand papa tape sur maman

  • A
  • A
Quand papa tape sur maman
@ DR
Partagez sur :

Vidéo - Le nouveau clip contre les violences faites aux femmes met l’accent sur les enfants.

Les enfants qui ont été témoins de violences conjugales ont sept fois plus de risques de les reproduire à l’âge adulte. Pour briser ce "cycle de la violence", la secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, a présenté jeudi le clip d’une nouvelle campagne contre les violences faites aux femmes, qui insiste sur les conséquences sur les enfants.

"Les enfants apprennent beaucoup..."

Des escarpins blancs d’un côté de la table, des mocassins noirs de l’autre. Mais au-dessus de ces deux paires de chaussures, ce ne sont pas des adultes qui sont en train de se battre. C’est bien un petit garçon qui crie "ferme-là" à la petite fille assise en face de lui.

Le slogan de cette nouvelle campagne : "les enfants apprennent beaucoup de leurs parents, y compris les violences conjugales".

"Tiens, prends ça", lance l’enfant :

Etre témoin de brimades, d’insultes ou de coups peut avoir des conséquences lourdes pour les plus jeunes. "Je vois des gosses qui ne s’adaptent pas, des troubles de la concentration après, au primaire, des histoires à l’adolescence de rejet de l’image maternelle, d’insultes", confirme le pédopsychiatre Marcel Ruffo, au micro d'Europe 1.

"Je veux prouver à mes enfants que ce que leur père disait ce n’était pas vrai, que je ne suis pas folle", confirme Laurence. Pendant dix ans, elle a été battue. Elle essaie aujourd’hui de se reconstruire, pour elle et pour ses enfants. "J’y arriverai", promet-elle.