Quand est-ce que l’on fait les bébés ?

  • A
  • A
Quand est-ce que l’on fait les bébés ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Beaucoup d’accouchements sont prévus en septembre. Des bébés du jour de l'an...

Vos amies accouchent toutes autour du mois de septembre ? Rien d’anormal, bien au contraire… Elles font partie de la majorité des Françaises. Selon une étude de l’Institut national d’études démographiques (Ined) de 1975 à 2005, la France connaît aujourd’hui un léger pic de naissances en septembre.

En dehors de cette petite hausse des accouchements en septembre, globalement les naissances se répartissent de manière presque uniforme sur toute l’année. Et ce, alors qu’elles étaient globalement plus nombreuses au printemps dans les années 1970.

Le graphique représente l'évolution des naissances de 1975 à 2005 :

Le graphique de l'Ined représentant l'évolution des naissances de 1975 et de 2005. 630420

© INED

La boisson délie les ardeurs ?

Si l'on considère que les grossesses durent en moyenne 265 jours, le pic de septembre correspond à des conceptions du Jour de l'An. Un phénomène non spécifique à la France.

Les soirs de fête propices aux rapprochements sexuels ? L’alcool pourrait en être la cause à en croire Arnaud Régnier-Loilier, auteur de cette étude qui évoque une possible "baisse de la vigilance contraceptive ce soir-là". D’autant que le nombre d'avortements correspondent également à des conceptions au Nouvel An est en hausse.

Autre hypothèse. Les couples ayant envie de concevoir pourraient également être proportionnellement plus nombreux à s’étreindre durant la nuit du 31 décembre au 1er janvier. "Les gens ont-ils plus de rapports sexuels à ce moment-là ? Ce n'est pas à exclure", selon l’auteur du rapport. Mais cela reste une supposition, car "on ne dispose pas de données statistiques sur les pratiques sexuelles selon les moments de l'année", précise-t-il.

Avril, mois favorable pour les profs

Les institutrices, grandes stratèges. Le pic de naissances en septembre ne s’applique pas aux enseignantes. Les maîtresses accouchent plus nombreuses au printemps. Une manœuvre idéale pour ces femmes qui peuvent alors cumuler congés de maternité et vacances. Pourtant peu de parents s’essayent à planifier la date idéale d’accouchement. Ils seraient 15% à s’y contraindre.

La canicule freine les bébés

Mais quelques "accidents" semblent freiner les naissances. C’est le cas notamment des canicules. Neuf mois après l’épisode caniculaire d’août 2003, le nombre de naissances était en déficit par rapport aux années précédentes. Le même phénomène a été observé lors des canicules des étés de 1976 et 1983.

La faute à la chaleur ? L’hypothèse ne semble pas la plus favorable, notamment parce que les idées de conceptions sont plus nombreuses pendant les vacances d'été et que le creux dû à "l’effet canicule" ne se situe jamais au cœur de la période la plus chaude.

La raison essentielle pourrait être la fertilité. Effectivement, plusieurs études démontrent que l’effet de la chaleur sur les spermatozoïdes est fatal : leur nombre diminue durant l’été. Il faut attendre quelques semaines pour que les sécrétions mâles retrouvent toutes leurs vigueurs.

REAGISSEZ - Et vous, quand concevez-vous les bébés ?