Qu'implique le plan canicule niveau 2 ?

  • A
  • A
Qu'implique le plan canicule niveau 2 ?
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le dispositif a été déclenché ou s'apprête à l'être dans six départements du Sud-ouest jeudi. 

Pas question pour l'actuel gouvernement de reproduire les erreurs de l'épisode caniculaire d'août 2003. A cette époque, la vague de chaleur avait causé la mort de 15.000 personnes. Ces milliers de morts avaient été, dans un premier temps, passés sous silence, avant que le gouvernement "Raffarin" ne communique les chiffres éloquents du nombre de décès.

Cette année, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, compte bien prendre les devants. Elle a annoncé jeudi sur BFM TV que le niveau 2 du plan canicule - qui en compte trois - sera déclenché "sans doute cet après-midi" dans certains départements afin de mieux protéger les personnes âgées et autres personnes vulnérables des fortes chaleurs attendues en fin de semaine. Les préfets de six départements du Sud-ouest ont déclenché, ou s'apprêtent à le faire, le niveau 2 du plan canicule.

La canicule va en effet toucher à partir de vendredi six départements en France, tous situés dans le sud-ouest, autour de Toulouse, selon Météo-France. Les six départements concernés sont le Gers, la Haute-Garonne, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Tarn et le Tarn-et-Garonne. Europe1.fr résume ce qu'implique le déclenchement du niveau deux du plan canicule.

A partir de quand déclenche-t-on le plan canicule niveau deux ? Le plan canicule niveau 1 est activé chaque année à partir du 1er juin et jusqu'au 31 août. Durant cette période, un numéro d'urgence est ouvert aux personnes désireuses d'avoir des conseils pour affronter chaleurs estivales. Le niveau deux du plan canicule est, lui, activé quand les températures, aussi bien en journée que durant la nuit, dépassent un certain seuil.

"On emploie le terme de canicule quand on est sûr que des critères bien précis seront dépassés, avec trois jours de température la nuit au-dessus d'un certain seuil, et trois jours aussi le jour au-dessus d'un certain seuil, variable en fonction de l'endroit", décrypte François Jobard, prévisionniste à Météo France. Seul les préfets peuvent déclencher et mettre fin au niveau deux du plan canicule.

Le niveau trois, lui, est déclenché par le Premier ministre. Ce "niveau de mobilisation maximale" est prévu dans le cas où la canicule est "aggravée par des effets collatéraux" : rupture de l’alimentation électrique, pénurie d’eau potable,  établissements de santé pleins à craquer.

Le plan canicule est-il le même selon les régions ? Le niveau de température à partir duquel est déclenché le plan canicule n'est pas le même selon les régions. Ainsi à Paris, le seuil est atteint si le mercure dépasse 21 degrés la nuit et 31 degrés le jour, pendant trois jours et trois nuits. Alors qu'à Toulouse, il faut que les températures soient d'au moins 21 degrés la nuit et 36 le jour.

"On considère qu'en fonction des régions et selon les populations, la capacité à résister à la chaleur n'est pas la même", explique Laurent Cabrol, le spécialiste météo d'Europe 1.

Quelles sont les mesures prises ? Le niveau deux du plan canicule "veut dire tout simplement qu'il va y avoir des mises en garde, des mises en place de préconisations particulières dans certains départements", a indiqué Marisol Touraine sur BFMTV.

Le niveau 2 appelle à la mise en place du "plan bleu" dans les maisons de retraite pour que les résidents "puissent bénéficier de zones rafraîchies". Elle a également indiqué que des précautions doivent être prises pour les bébés mais aussi pour ceux qui travaillent en plein air comme les ouvriers du BTP.

Pour les personnes âgées isolées et autres personnes fragiles, la ministre de la Santé a rappelé qu'il existait aussi un système de veille. "Les personnes âgées qui se sont fait connaître de leur mairie vont être visitées par les services municipaux ou par des associations", a-t-elle déclaré.

Quels sont les recommandations à suivre ?La ministre déléguée chargée des personnes âgées, Michèle Delaunay, a rappelé dans un communiqué les consignes de base en cas de fortes chaleurs. "Boire régulièrement, se rafraîchir, éviter de sortir entre 11 heures et 21 heures, passer deux à trois heures dans un lieu frais, ventiler son logement ... : quelques gestes simples suffisent pour protéger les personnes fragiles des températures élevées", a-t-elle indiqué.