Procès Mahé : "honte à la France"

  • A
  • A
Procès Mahé : "honte à la France"
Les soutiens de Firmin Mahé expriment leur colère après le verdict de la cour d'assises de Paris.@ MaxPPP
Partagez sur :

REACTIONS - Les soutiens de Firmin Mahé ont crié leur colère après le verdict de la cour d'assises.

Les soutiens de Firmin Mahé n’ont pu cacher leur colère vendredi soir à l’issue du jugement de la cour d'assises de Paris. Quatre militaires, jugés pour le meurtre d'un présumé bandit de grand chemin en Côte d'Ivoire en 2005, ont écopé de peines clémentes vendredi : trois ont été condamnés à de la prison avec sursis et un acquitté.

>> A LIRE AUSSI : Un verdict clément au procès Mahé

"Ils ont assassiné un homme, ligoté dans le dos, avec un sac poubelle scotché autour de son cou, et cela avec la bénédiction du général Poncet", s’est écriée une femme en colère, soutien de Firmin Mahé. "On les a acquittés en leur disant ce n’est pas grave", a-t-elle déploré au micro d’Europe 1.

"Ils ont assassiné un homme" :

"Honte à la France !"

Les soutiens de Firmin Mahé sont sortis de la cour d’assises avec des sacs poubelle autour de la tête. "Scandaleux", "honte à la France!", ont-ils lancé.  La victime, Firmin Mahé, considéré comme un "coupeur de route", avait été étouffé avec un sac plastique alors qu'il était transporté dans un blindé français.

La cour a estimé que le geste des militaires avait "gravement porté atteinte aux valeurs de la République". Mais elle a considéré que la "situation exceptionnelle" à laquelle ils étaient confrontés était "de nature à atténuer leur responsabilité". Un point de vue qui n'a lui pas atténué la colère des soutiens de Firmin Mahé.