Procès Heaulme : "serai-je encore là pour connaître la vérité ?"

  • A
  • A
Procès Heaulme : "serai-je encore là pour connaître la vérité ?"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - Jean-Claude Beining, le père de Cyril, l'un des deux enfants tués à Montigny-lès-Metz en 1986, espère "voir surgir la vérité".

"Je suis déçu". Ces mots sont ceux du père de Cyril, l'un des deux enfants tués à Montigny-lès-Metz, le 28 septembre 1986. Jean-Claude Beining a réagi avec amertume à l'annonce mardi du renvoi du procès de Francis Heaulme. L'objectif de ce renvoi est d'obtenir l'ouverture d'une information judiciaire à l'encontre d'Henri Leclaire. Entendu mardi à la barre, ce dernier, qui avait d'abord été mis hors de cause dans l'affaire, est à présent suspecté d'avoir été aux côtés de Francis Heaulme le jour du meurtre. Le prochain procès de l'affaire de Montigny-lès-Metz pourrait donc voir deux suspects à la barre.

"C'est plutôt décevant". En attendant, le père de Cyril est "déçu" et espère voir "surgir la vérité" au terme des trois semaines d'audience prévue ce mois-ci à la cour d'assises de Metz. "Je pensais que la vérité allait surgir dans quelques semaines. Maintenant, il va falloir attendre, de nouveau, un procès. 28 ans pour un procès, dont on n'a jamais vu la fin, c'est plutôt décevant", commente-t-il au micro d'Europe 1.

"Il va falloir attendre" :



Procès Heaulme : "serais-je encore là pour...par Europe1fr

"Est-ce-que je serai là encore pour voir la vérité ?". Cette décision de la cour d'assises, qui devrait permettre de déterminer une éventuelle implication d'Henri Leclaire dans cette affaire, repousse le procès d'environ deux ans. Un délai d'attente qui désespère Jean-Claude Beining. "J'espère qu'on connaitra la vérité un jour. Mais est-ce-que je serai là encore pour la voir ? Je ne sais plus. On ne sait plus quoi penser", estime le père de famille.

"On arrivera à avoir un coupable". Si ce dernier déplore la lenteur de la justice dans cette affaire, il est confiant dans le fait de voir éclater "la vérité". Et de conclure : "la justice n'est pas assez rapide surtout dans une affaire criminelle. On arrivera à avoir un coupable, mais dans combien de temps ?"

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

L'INFO - Le procès de Francis Heaulme renvoyé

EN DIRECT - "Je ne me souviens pas", répète Henri Leclaire

COMPTE-RENDU - Et le procès Heaulme devint le procès Leclaire

PORTRAIT - Procès Heaulme : qui est Henri Leclaire ?

ZOOM - Comment l'enquête est remontée jusqu'à Heaulme ?