Procès Andy : "II y a des zones d'ombre"

  • A
  • A
Procès Andy : "II y a des zones d'ombre"
@ REUTERS
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - La famille du jeune Corse aimerait obtenir des explications après la tuerie d'Agosta, en 2009.

"On aimerait comprendre". Ces mots sont ceux de la tante d'Andy, le jeune homme qui, un soir d'août 2009, a tiré dans le noir sur ses parents puis, avec le même fusil, sur les jumeaux endormis dans la chambre à côté. En première instance, Andy avait été déclaré irresponsable. Aujourd'hui, le jeune homme âgé de 20 ans est rejugé en appel par la cour d'assises des mineurs. La famille d'Andy, endeuillée par la mort de ses parents et des deux autres enfants de 10 ans, attend des explications du jeune homme, resté mutique lors du procès en première instance.

Il tire sur les membres de sa famille, les uns après les autres. Les faits remontent à la nuit du 11 au 12 août 2009, en Corse. Après une journée ordinaire, Andy se couche puis se réveille en pleine nuit. Avec une précision clinique, il se souvient d'avoir enfilé des gants en latex, saisi le fusil sur le râtelier du salon puis tiré sur tous les membres de sa famille, les uns après les autres. Entendant ses frères gémir, il est revenu les achever, avant de vider un coffre-fort contenant 2.500 euros.

L'adolescent quitte ensuite la maison avec un sac contenant du linge et des objets de valeur. Après s'être entaillé les veines, il adresse plusieurs messages téléphoniques à des amis. Choqué, pieds nus et en short, le garçon avait erre toute la journée dans la campagne environnante. Il n'est retrouvé que la nuit suivante par l'un de ses oncles sur une plage.

andy, accusé d'avoir tué toute sa famille en corse

"Des experts psychiatriques pas convaincants". Depuis ce drame, toute une batterie d'experts s'est penchée sur le geste d'Andy qui demeure aujourd'hui toujours inexpliqué. Au procès en première instance, les débats tournèrent principalement autour de l'abolition ou de l'altération du discernement du jeune homme au moment des faits. En effet, pendant l'instruction, trois collèges d'experts psychiatriques avaient donné des avis contradictoires.

>> La tante d'Andy : "Il avait cette violence en lui"



La famille d'Andy veut savoir la véritépar Europe1fr

"On est face à un drame, à un massacre et on n'a aucune explication. Les explications des experts psychiatres ne sont pas vraiment convaincantes. On nous parle de somnambulisme, de comportement non conscient pendant le sommeil. Mais ça nous laisse vraiment septiques", commente Myriam, la tante d'Andy, interrogée par Europe 1.

>> A lire - "Un énorme gâchis"

Pas de traitement depuis un an. Au terme de cinq jours d'audience, le jury a finalement penché pour l'irresponsabilité, ordonnant l'hospitalisation d'Andy. Une décision allant contre l'avis du parquet, qui réclamait 18 ans de réclusion. Aujourd'hui, Andy est placé dans un établissement de santé à Avignon. Là-bas, il suit en parallèle des cours de licence de biologie. Il ne suit pas de traitement médicamenteux et les conditions de son hospitalisation l'autorisent à sortir régulièrement dans Avignon.

Une situation qui suscite l'incompréhension de sa famille. "On vient d'apprendre qu'il n'a pas de traitement depuis un an, qu'il fait des sorties, qu'il fait du sport. Il a eu le droit à dix sorties thérapeutiques", résume Myriam. Cette dernière en conclut qu'Andy est un jeune homme comme un autre. Elle attend donc de ce procès en appel que son neveu explique son geste.

>> A lire - La vie d'Andy aujourd'hui

"Il est tout à fait normal". "On aurait aimé savoir la vérité, qu'il nous explique. Pour nous, il est tout à fait normal. Il a eu une explosion de violence à un instant T. Mais il y a eu une raison. Il s'est passé quelque chose ce soir là. Il a dû avoir une dispute avec ses parents. Quelque chose a déclenché sa violence. De toute façon, il avait cette violence en lui. Il nous ment sur certains points. Il y a pas mal de zones d'ombre", commente-t-elle.

&&&, sur le même sujet

TÉMOIGNAGE E1 - Andy : "un énorme gâchis"

RETOUR SUR - Andy déclaré irresponsable

RETOUR SUR - La vie d'Andy aujourd'hui