Procès Agnelet : "ton père a tué Agnès"

  • A
  • A
Procès Agnelet : "ton père a tué Agnès"
@ MAXPPP
Partagez sur :

COUP DE THÉÂTRE - Alors que le procès doit s'achever vendredi, l'un des fils de Maurice Agnelet accuse son père d'avoir tué Agnès Le Roux.

Il parle pour ne pas avoir de "regrets jusqu'à la fin de sa vie". Guillaume Agnelet a fait des confidences ce week-end à l'avocat général de Chambéry : il accuse son père, Maurice Agnelet, d'avoir tué Agnès Le Roux en 1977. L'homme a été entendu par visio-conférence lundi en fin de matinée par la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, qui juge son père jusqu'à vendredi. Un témoignage qui change tout.

Que dit Guillaume Agnelet ? Le fils de Maurice Agnelet s'est d'abord confié dimanche à l'avocat général de Chambéry. Il affirme qu'en 1983, alors qu'il a 14 ans, son père lui dit "être tranquille tant que le corps d'Agnès [n'est] pas retrouvé". Quelques années plus tard, c'est sa mère qui lui explique que "son père est parti faire du camping sauvage avec Agnès en Italie vers le Mont Cassino. En pleine nuit, il lui a logé une balle dans la tête, avant de crier au secours, afin de s'assurer de l'absence de témoin". Selon son ex-femme, Agnelet aurait ensuite abandonné le corps en forêt.

Et à l'audience ? "Je me dis qu'il faut que je lève complètement le voile", explique Guillaume Agnelet, entendu en visio-conférence depuis Chambéry. Il rapporte ainsi que c'est sa mère, en 1990, qui lui a raconté ce qui s'est passé en 1977. "Il faut que je te dise qui est ton père : il a tué Agnès. Et elle me donne des précisions", explique Guillaume Agnelet.



Pourquoi ne pas avoir parlé plus tôt ? Guillaume Agnelet assure que c'est "pour le bien de la famille" qu'il n'a pas témoigné. Mais "ce secret familial me tue à petit feu", confie-t-il à la cour. "Je n'allais pas bien depuis que j'ai 16 ans."

Etait-il le seul à savoir ? Guillaume Agnelet affirme qu'il en a parlé à son frère Thomas. "J'ai soliloqué. Il a écouté", dit-il à la cour. Le fils aîné pense d'ailleurs que sa mère a fait les mêmes confidences à son frère, Thomas. Mais confronté à son frère à la barre, Thomas Agnelet affirme ne rien savoir : "ma mère ne m'a pas fait de confidences." "Je tombe des nues, je suis abasourdi. On est dans un film de Gabin où la famille règle ses comptes à la barre", a-t-il dit.

Qu'en pense Maurice Agnelet ? A l'ouverture de l'audience lundi matin, Maurice Agnelet a mis en doute les accusations de son fils. "Guillaume fait une grave dépression. C'est du délire", a-t-il déclaré. En écoutant ses deux enfants à la barre, l'accusé - qui ne comparaît désormais plus libre, après que la cour a ordonné un mandat de dépôt lundi matin - sourit sans rien dire. Il dormira pourtant en prison ce soir.



Guillaume Agnelet a été convoqué par la cour mercredi. L'autre témoin-clé dans l'affaire, Françoise Lausseure, demande à être entendue depuis le Mexique. Elle était l'amante de Maurice Agnelet en même temps qu'Agnès Le Roux, et lui avait fourni un alibi au prévenu aux débuts de l'enquête.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

PROCÈS - Au procès Agnelet, le témoin-clé encore absent

ENREGISTREMENTS - La voix d'Agnès Le Roux au procès Agnelet

LA PHRASE - Maurice Agnelet : "37 ans que je dis que je suis innocent"

PROCÈS - L'affaire Agnès Le Roux de retour devant la justice

DÉFENSE- "il n'y a aucune preuve" contre Agnelet

TÉMOIGNAGE E1 - Un troisième procès redouté

INTERVIEW E1 - Pour Le Roux, "Agnelet est un assassin"