Privé du médicament qui peut le sauver

  • A
  • A
Privé du médicament qui peut le sauver
Le laboratoire chargé de fabriquer un médicament essentiel pour Corentin, 14 ans, a cessé sa production.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le laboratoire qui fabrique le médicament essentiel à Corentin, 14 ans, a cessé sa production.

Atteint d'une maladie génétique rare, Corentin, 14 ans, prend depuis l'âge de deux ans, trois à quatre doses de Phospheneuros par jour. Un médicament qui a permis en quelques années de gommer les effets de sa maladie.

En effet, à sa naissance Corentin souffrait de carence importante en calcium qui empêchaient ses os de se calcifier, touchant notamment la formation de ses jambes et de ses dents. Grâce aux capsules ce garçon pouvait vivre comme les autres jeunes de son âge. Il jouait d'ailleurs au basket toutes les semaines.

Arrêt de la fabrication en octobre 2011

Mais le laboratoire chargé de produire ce médicament a décidé, en octobre dernier d'y mettre un terme. Maryline, la mère de Corentin, a dénoncé mardi sur Europe 1 une logique de rentabilité face à la maladie de son fils. "Il s'agit purement et simplement de lobby, de fric. Comme d'habitude, on se moque complètement de savoir qui a terme est privé de ce médicament. A savoir pour la plupart des enfants car on sait que cette maladie très bien traitée n'a ensuite aucune conséquence sur la vie d'adulte de l'enfant", s'est elle exclamée.

Ces dernières semaines, les parents de Corentin ont commencé à constituer un stock de Phospheneuros. Une précaution peut être inutile. Selon un communiqué publié mardi par l'Affsaps, le médicament serait de nouveau  fabriqué à la fin du mois d'avril. Un espoir pour ce couple qui envisageait de déposer un recours en justice pour non assistance de personne en danger.