Pourquoi Dieudonné a-t-il été placé en garde à vue ?

  • A
  • A
Pourquoi Dieudonné a-t-il été placé en garde à vue ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'humoriste a été entendu pour la deuxième fois en raison d'une plainte pour violences, déposée par un huissier.

L'info. Dieudonné enchaîne les gardes à vue. Pour la deuxième fois en moins de 24 heures, l'humoriste a été entendu en raison d'une plainte pour violences déposée par un huissier. Une confrontation a été organisée mercredi entre les deux hommes dans les locaux de la brigade de recherches de la gendarmerie de Dreux. La garde à vue de l'humoriste a finalement été levée mercredi soir à 20h25. La compagne de Dieudonné, Noëmie Montagne, était également présente pour s'expliquer sur les faits qui se sont déroulés au domicile du couple, lundi soir, au Mesnil-Simon, en Eure-et-Loir.

Le couple visé par une procédure de recouvrement. Lundi soir, vers 20 heures, deux huissiers de justice se présentent au domicile de Dieudonné et de sa compagne, au Mesnil-Simon, un petit village en Eure-et-Loire. Les deux officiers publics sont dépêchés sur place pour une procédure de recouvrement - Dieudonné a en effet été condamné plusieurs fois, sans jamais s'acquitter des sommes réclamées. "Ils étaient venus pour délivrer à Dieudonné plusieurs commandements de payer", a abondé Patrice Ollivier-Maurel, le procureur de la République de Chartres.

>> A lire - Dieudonné a-t-il organisé son insolvabilité ?

L'huissier pris pour cible d'un tir ? Sauf que la visite des deux huissiers dégénère. Selon l'un des huissiers, Noémie Montagne "lui a demandé de partir". L'officier explique par ailleurs avoir pourtant "identifié formellement Dieudonné M'bala M'bala qui n'a pas répondu à ses injonctions", a ajouté le procureur. Quand il regagne son véhicule, l'huissier aperçoit alors une arme par dessus le portail faire feu en sa direction. Il n'a toutefois pas été touché.

La maison de Dieudonné à Mesnil Simon

© Capture BFM

Une plainte pour violences avec armes. Le soir même, L'huissier a toutefois déposé "une plainte contre X, tout en précisant n'avoir pas été en mesure d'identifier le porteur de cette arme", indique encore le procureur. A la suite de cette plainte, le magistrat a saisi la brigade de recherche de Dreux d'une enquête de flagrance pour violences avec armes sans ITT sur un officier public ministériel. Il précise que "le tir de flash ball a été caractérisé par plusieurs éléments matériels". Une perquisition a en effet été menée mardi au domicile du polémiste, et selon les enquêteurs, un lanceur de projectiles en caoutchouc a été retrouvé.

Dieudonné placé en garde à vue. Lors de sa première garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi, Dieudonné a pourtant "contesté toute présence sur les lieux le soir des faits et être l'auteur du coup de feu", a expliqué le procureur de la République. Pour préciser les circonstances de la visite de l'huissier, Dieudonné a été entendu sous le régime de la garde à vue. Son avocat a par ailleurs indiqué que Dieudonné avait à son tour déposé plainte dans la nuit pour "violation de domicile".

La compagne du polémiste avait, elle, été entendue librement en tant que témoin dans la soirée. Le couple a porté plainte pour "intrusion de domicile", a indiqué Sanjay Mirabeau. Elle a affirmé que Dieudonné n'était pas présent au domicile au moment des faits lundi soir, selon son avocate, Me Isabelle Coutant-Peyre.

sur le même sujet, sujet,

INFO - Dieudonné entendu plusieurs heures par la gendarmerie

L'INFO - La compagne de Dieudonné a été entendue

ZOOM - Enquête sur les appels aux dons de Dieudonné