Pour lutter contre l'obésité, mangez en famille

  • A
  • A
Pour lutter contre l'obésité, mangez en famille
Une étude américaine affirme que la tradition des repas familiaux permet de dimininuer les risques d'obésité.@ MAXPPP
Partagez sur :

Une étude américaine affirme que la tradition des repas familiaux permet de diminuer les risques d'obésité.

Manger en famille est-il un des secrets de la minceur ? Selon une étude américaine, cette tradition permettrait en tout cas de lutter contre l'obésité des enfants, rapporte Le Figaro. Un moyen très simple à mettre en oeuvre alors que près de 18% des jeunes Français sont aujourd'hui en surpoids.

Un "plaisir alimentaire" créé par le repas familial

Pour nombre de familles, le dîner - et parfois le déjeuner - ne s'imagine pas autrement que réunis autour d'un bon repas. Une tradition profondément ancrée dans la culture française qui permettrait, très naturellement, de lutter contre l'obésité. Le principe est simple : le repas est un moment agréable qui crée une sorte de "plaisir alimentaire", "condition nécessaire d'une alimentation bien régulée et équilibrée", selon Jean-Pierre Corbeau, professeur de sociologie de l'alimentation à l'université de Tours, interrogé par Le Figaro.

Pour le Dr Arnaud Cocaul, "les repas en famille sont un moment de partage". "Quand on est en famille, on ne mange pas de façon monotone et solitaire. Les prises alimentaires solitaires ne sont pas du tout les mêmes. Elles sont généralement monotone et peuvent inciter au grignotage", explique sur Europe 1 ce médecin nutritionniste à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Selon ce spécialiste, les personnes qui mangent seules, devant la télévision, "sous-évaluent nettement leur prise alimentaire".

Pas de dispute et pas de télé

Quelques conditions sont tout de même à respecter pour que le repas en famille devienne ce moment de plaisir. Les chercheurs conseillent d'éviter de transposer les conflits à ce moment. "Le repas perdra alors ses bienfaits sur l'alimentation de l'enfant, qui l'assimilera à un moment stressant", explique Le Figaro. Par ailleurs, un repas en famille mais devant une télévision allumée qui capte l'attention des convives n'aura pas du tout les mêmes effets qu'un repas où parents et enfants dialoguent.