Pompiers agressés : "ça suffit"

  • A
  • A
Pompiers agressés : "ça suffit"
@ MAXPPP
Partagez sur :

RÉACTION - Patrice Beunard, représentant syndical des soldats du feu, dénonce une situation "totalement inadmissible".

L'INFO. Deux pompiers, victimes d'une agression au cours de deux interventions distinctes, ont été blessés le week-end dernier dans le quartier défavorisé du Mirail à Toulouse. "Ça suffit", a réagi lundi  au micro d'Europe 1, Patrice Beunard, président du Syndicat national des sapeurs-pompiers professionnels.

>> A LIRE AUSSI - Des pompiers agressés en pleine intervention

"De plus en plus insupportable". "J'ai d'abord une pensée pour mes collègues qui ont été blessés alors qu'ils allaient travailler et porter secours et puis aussi pour les gens auprès desquels on doit aller prodiguer nos soins. On peut imaginer les conséquences dramatiques que cela peut avoir pour la population", regrette Patrice Beunard. "Ça arrive de plus en plus régulièrement et cela devient de plus en plus insupportable et totalement inadmissible", s'offusque-t-il. "Quand on est pompier, on n'est pas formé pour aller prendre des cailloux, se faire démonter la tête, et avoir nos véhicules et nos matériels accidentés".

11.05 pompier bizutage casque 930x620

© Reuters

Comment expliquer de tels comportements ? "J'ai l'impression que c'est l'uniforme qui gêne ces gens qui se réunissent et qui sont en mal-être, en difficulté", estime-t-il. "Je crois que pour eux un uniforme représente une autorité et comme ils ne veulent pas respecter l'autorité, ils agressent comme cela sans trop réfléchir, très bêtement". Le représentant syndical en appel désormais à l'Etat : "Il faut que les pouvoirs publics donnent les moyens d'endiguer les dégradations envers les hommes et les personnes qui viennent amener le service public".

"Se désolidariser des lâches et des imbéciles". Bruno Le Roux a appelé la population ses cités sensibles à soutenir les pompiers lorsque que ceux-ci interviennent. "Les pompiers sont bien souvent ceux qui vont partout là où on les appelle. Les comportements qu’on a connus au Mirail sont des comportements de lâches et d’imbéciles", a réagi le président du groupe PS à l’Assemblée. "Il faut qu’il y ait plus que du respect, mais une chaîne de solidarité qui se mette en oeuvre dès l’intervention des pompiers qu’il y ait une mobilisation dès l’intervention pour être autour d’eux, les soutenir, les protéger même s’il le faut."