Pollution à l'hydrocarbure au large de la Corse

  • A
  • A
Pollution à l'hydrocarbure au large de la Corse
@ Max PPP
Partagez sur :

Deux bateaux de la Marine nationale ont été dépêchés sur place pour empêcher que la pollution se propage.

La nappe d'hydrocarbure a des dimensions impressionnantes… mais ne devrait pas toucher le littoral Corse. D'une longueur de 40 kilomètres et d'une largeur d'un kilomètre, une nappe d'hydrocarbure provenant très probablement d'un dégazage en mer d'un navire a été repérée à la mi-journée par un hélicoptère des douanes françaises. Il a été localisé au large de la côte occidentale de la Corse, entre L'Ile Rousse au nord et la pointe de Girolata au sud.

Seulement 10% de produits polluants. Alors que les inquiétudes se portaient sur le déplacement de cette nappe vers la réserve naturelle de Scandola, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, l'hydrocarbure serait actuellement en train de prendre le large, selon les informations d'Europe 1. La nappe se dirigerait en effet vers le nord-ouest, s'éloignant donc des côtes. La préfecture de police et le Cross Corse précisent par ailleurs que cette importante nappe contient seulement 10% de produits polluants, il s'agit pour le reste d'hydrocarbure volatile.

Deux bateaux sur place pour des prélèvements. Un remorqueur de la Marine nationale, le Jason, bâtiment d'assistance, de soutien et de dépollution, a quitté Toulon pour se rendre sur zone où il est attendu vers 18 heures. Son équipage va procéder à des prélèvements et analyses des hydrocarbures. Un autre remorqueur de haute-mer, l'Abeille Flandres, a quitté son port d'attache d'Ajaccio pour se rendre sur place.

La lutte contre la pollution du littoral occidental de la Corse serait très difficile dans ce secteur où la côte est extrêment découpée et rocheuse, compliquant l'accès au rivage et l'installation de dispositifs de protection du rivage comme dans les zones de plages.