Policier tué : 3 interpellations

  • A
  • A
Policier tué : 3 interpellations
Trois suspects ont été interpellés mercredi matin dans la région Rhône-Alpe dans l'enquête sur la mort d'un policier de la BAC en avril dernier près de Chambéry.
Partagez sur :

Un fonctionnaire de la BAC avait tué en intervenant lors d'un braquage à Chambéry en avril.

Trois suspects ont été interpellés mercredi matin dans la région Rhône-Alpes par la DIPJ de Lyon, dans l’enquête sur la mort d’un policier de la brigade anticriminalité (BAC) en avril dernier à Saint-Alban-Leysse, dans la banlieue de Chambéry.

Selon les informations recueillies par Europe 1, l'un d'entre eux, au moins, a été identifié grâce à ses empreintes digitales.

Ils avaient "foncé délibérément sur le policier"

Le jour du drame, Cédric Papatico, brigadier-chef âgé de 32 ans, était intervenu avec un collègue sur le cambriolage d'une grande enseigne d’électro-ménager. Les malfaiteurs n’avaient "pas hésité, pour prendre la fuite, à foncer délibérément sur le policier" à bord d’un 4x4 Porsche Cayenne, avait expliqué au micro d'Europe 1 Pierre-Henry Brandet, alors porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Ce meurtre, survenu il y a un peu moins de deux mois, à onze jours de la présidentielle, avait provoqué" une vive émotion dans la police. Une minute de silence avait été observée dans tous les commissariats de France. L'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy avait qualifié cet acte d'"assassinat".