Police : ce n’est pas la taille qui compte

  • A
  • A
Police : ce n’est pas la taille qui compte
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un décret annule l’obligation de faire au moins 1m60 pour devenir policier ou gardien de prison.

Fini la discrimination à cause de la taille. Désormais, même les "petits" auront leur place au sein de la police et de l’administration pénitentiaire en tant que gardiens de prison. Depuis la publication d’un décret au Journal Officiel, il n’est plus nécessaire de mesurer au minimum 1m60 pour exercer ces fonctions. Le texte allège, plus largement, les conditions d'aptitudes physiques pour intégrer la Fonction publique.

Une bonne condition physique

Certaines conditions d'aptitude pour intégrer certains corps de la Fonction publique d'Etat n'avaient "plus lieu d'être", explique le ministère de la Fonction publique dans un communiqué. Ainsi, "l'entrée dans les catégories actives de la Police nationale n'est plus réservée aux candidats dont la taille dépasse 1m60, les conditions d'emploi de ce corps ne justifiant pas de sélectionner les candidats sur de tels critères", ajoute le ministère.

"Les conditions qui ont été maintenues sont désormais uniquement en rapport avec l'exercice du service", précise le communiqué, citant par exemple l'aptitude "au port et à l'usage d'armes", pour les policiers. "Les médecins agréés devront apprécier l'aptitude physique des candidats de manière individuelle et concrète, en fonction de l'activité qu'ils seront appelés à exercer", ajoute le ministère.

Pour tous les Français, sans exception

Au total, trois arrêtés antérieurs, portant sur l'aptitude physique des policiers, ont été abrogés : l'un exigeait par exemple des douaniers qu'ils aient "l'usage intégral des membres supérieurs et inférieurs" ou "une élocution et une phonation permettant une compréhension normale de la parole". Un autre exigeait des gardiens de prisons, outre une taille minimale de 1m60, d'avoir "un indice de masse corporelle compatible avec les missions confiées". L'indice de masse corporelle (IMC), rapport entre le poids en kilos et le carré de la taille en mètre, permet de mesurer la corpulence d'un individu.

Une corpulence normale correspond à un IMC compris entre 18,5 et 25 et l'obésité à un indice supérieur à 30, selon l'Organisation mondiale de la Santé. Le ministre de la Fonction publique Eric Woerth et son secrétaire d'Etat Georges Tron "réaffirment leur volonté d'ouvrir l'administration à tous les Français, sans exception", précise le communiqué du ministère.

Ils précisent que cette mesure "vient compléter la suppression des dernières limites d'âge pour passer les concours de la Fonction publique", inscrite dans la loi d'août 2009 sur la mobilité et les parcours professionnels.