Polémique sur le remboursement du Belatacept

  • A
  • A
Polémique sur le remboursement du Belatacept
Photo d'illustration.@ MAXPPP
Partagez sur :

SANTÉ - Deux associations demandent à Marisol Touraine que ce médicament anti-rejet des greffes de rein soit remboursé.

Les deux principales associations de greffés du rein ont réclamé mardi le remboursement d'un médicament anti-rejet, le belatacept, qui prolonge la durée de vie des greffons et ferait faire d'importantes économies à la Sécurité sociale. Dans une lettre ouverte remise mardi à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, les associations de malades du rein Renaloo et FNAIR demandent "d'autoriser sans délai la prise en charge de ce traitement" et "de mettre fin à cette situation injuste", à savoir le refus "d'inscrire le belatacept sur la liste des médicaments hospitaliers pris en charge directement par l'Assurance maladie".

"Le belatacept est un médicament efficace en prévention du rejet de greffe qui a montré au cours des études de développement (...) des avantages importants par rapport" aux molécules utilisées jusqu'à présent, les inhibiteurs de la calcineurine (ICN), écrivent les deux associations. Le belatacept, qui est commercialisé sous le nom de Nulojix par la firme pharmaceutique Bristol-Myers Squibb (BMS), "améliore singulièrement le pronostic et aussi la qualité de vie des patients concernés", affirment-elles.