Qui a commandé des repas sans porc? C'est la question qui agite l'hôpital de La Pitié-Salpétrière, à Paris, révèle mercredi le site du JDD.. Des infirmiers, aides-soignants et ouvriers s’estiment victimes de "racisme". Selon la CGT de l’hôpital, certains de leurs collègues les accusent en effet d’avoir "obtenu de la direction la suppression du porc des collations servies l’après-midi et la nuit de l’ensemble du personnel". Des accusations relayés par plusieurs sites et blogs d’extrême droite, affirment le site du journal dominical.

Des accusation erronées, affirme le syndicat, selon qui c’est la direction de l’AP-HP qui a passé un marché avec un prestataire extérieur ne fournissant que du "sans porc" après des suppressions de poste aux cuisines de l’hôpital.