Poissons d'avril : les meilleurs canulars

  • A
  • A
Poissons d'avril : les meilleurs canulars
0 partage

Titres de presse et sites Internet ont fait preuve d'imagination pour honorer la tradition.

Réintroduction des ours dans les Vosges, "contribution citoyenne" pour voter aux élections ou aux référendums, ou encore l'histoire revue et corrigée du "Casse-toi pôv'con" : les poissons étaient au rendez-vous dimanche pour le 1er avril, y compris sur internet. Revue de détails des plus beaux canulars.

"Les ours de retour dans les Vosges", annonce dimanche en gros titre et à la Une le quotidien régional L'Alsace, qui consacre une pleine page à ce poisson d'avril en expliquant que les trois ours, Winnie, Rudyard et Boucles d'Or, doivent bénéficier d'un "lâcher officiel".

Edouard Baloud confirme le lâcher d'ours

L'auteur de l'article, un certain Charles Darvin, précise que la décision de lâcher les ours lui a été confirmée par Edouard Baloud, en charge du dossier au ministère de l'Environnement. Avant de gagner l'Est de la France, les ours "ont vécu une adaptation au zoo de Schengen, où tous leurs papiers vétérinaires ont été vérifiés". 

Avec ce poisson d'avril, L'Alsace surfe sur une inquiétude bien réelle dans les Vosges, mais qui concerne le loup. Cet hiver, les autorités ont confirmé qu'au moins deux loups s'étaient installés naturellement dans le massif.

Il faudra voter pour payer

"Pour voter, il va falloir payer", claironne Yahoo! France, selon qui c'est le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, qui, à moins d'un mois de la présidentielle, a fait cette "annonce choc" : le vote aux élections et référendums sera désormais soumis à une "contribution citoyenne" d'un euro.

Le site n'est pas avare de détails sur les modalités pratiques de cette mesure et va même jusqu'à publier les "réactions" de François Hollande ou Jean-Luc Mélenchon. Invité à cliquer sur un lien pour "lire la suite de l'article", l'internaute tombe sur la photo d'un splendide poisson.

Le surprenant récit de Rue89

C'est aussi dans les eaux de la politique-fiction que Rue89 a pêché "le récit de l'homme insulté par Sarkozy", le désormais célèbre "Casse-toi pôv con". Signé "Cerise Simet", journaliste qui ne fait son apparition qu'une fois par an, le 1er avril.

Et Yves Bouvière (la bouvière est un poisson), 69 ans, "aujourd'hui garde forestier au domaine de Chambord", de raconter "un coup monté par l'Elysée" pour montrer le sens de la répartie du président de la République, mais qui "ne s'est pas passé comme prévu".

Un médicament baptisé Obéfix

Quant à la très sérieuse revue médicale Prescrire, en pointe sur l'affaire du Mediator, c'est avec un enthousiasme très inhabituel qu'elle rapporte un essai clinique d'un médicament "efficace, avec peu de risques", pour maintenir son poids idéal après un régime. Prescrire invite sur son site à "prescrire largement" cette pilule miracle du nom d'"Obéfix", "sans attendre la demande"...