Plus de notes pour les fonctionnaires

  • A
  • A
Plus de notes pour les fonctionnaires
@ MAXPPP
Partagez sur :

Ils seront désormais évalués à la suite d’un entretien individuel avec leur supérieur.

Une petite révolution va s’opérer chez les 5 millions de fonctionnaires français. Ils ne seront plus évalués par une note mais à la suite d'un entretien individuel avec leur supérieur hiérarchique, annonce Les Echos.

Selon le décret paru vendredi au Journal officiel, chaque agent aura un "entretien professionnel" tous les ans avec son "supérieur hiérarchique direct", qui rédigera "un compte rendu" écrit qu'il lui remettra. Le gouvernement avait annoncé dès 2006 la fin progressive des notes et lancé l'année suivante des expérimentations dans certaines administrations, comme les ministères de la Culture et de l'Education nationale (hors enseignants). La généralisation du système débutera le 1er janvier 2012 pour la fonction publique d'Etat puis les années suivantes pour les fonctionnaires hospitaliers et territoriaux.

Des notes entre 18 et 20

Fini donc les notes sur 20, qui tournaient en général entre 18 et 20. Le système de notation chiffrée, qui date de 1946, était "incroyablement formel" et "cela ne voulait plus dire grand-chose", commente-t-on au secrétariat d'Etat à la Fonction publique.

Il s'agira aussi de mesurer les "résultats" de l'agent au regard "d'objectifs qui lui ont été assignés", selon le décret, évoqué par Les Echos jeudi. Après l'entretien, le supérieur pourra proposer des mesures d'avancement, sous forme de réduction d'ancienneté exigée pour passer à l'échelon supérieur. Inversement, il pourra proposer une "majoration" d'ancienneté.

Crainte de "l'arbitraire"

Plusieurs syndicats sont opposés à cette mesure, même s'ils estiment que le système de notation, "un peu scolaire" (CGT), nécessitait d'être revu. "L'individualisation va supprimer les critères collectifs : sur quoi va-t-on comparer les agents ?", se demande Anne Féray, de la FSU, premier syndicat de la fonction publique d'Etat.